WRC - Sardaigne Etape 1 : Ogier la force tranquille

A l'issue de la première étape, Sébastien Ogier place sa Volkswagen Polo R WRC en tête du rallye de Sardaigne. Moins de chance pour son équipier Latvala qui a crevé, et pour Novikov, parti à la faute en début d'épreuve.

WRC - Sardaigne Etape 1 : Ogier la force tranquille
Sébastien Ogier emmène le peloton au soir de la 1ère étape (Volkswagen)

La malchance ne fuit pas Latvala. Après un rallye de l’Acropole où le Finlandais avait échappé aux crevaisons et autres soucis, voilà que la scoumoune le rattrape. Dès l’ES1 ce matin, la Volkswagen du duo Finlandais était victime d’une crevaison. 2′ d’entrée envolées et des chances de succès amoindries.

Ogier tranquille, Neuville à l’attaque

Le Français de Volkswagen a parfaitement entamé cette levée italienne. Auteur du premier scratch du jour, Ogier a remporté l’ES3 et aussi la fameuse ES6 et son fameux saut. Avant les deux spéciales nocturnes, Ogier mène avec 42"4 d’avance sur un Hirvonen discret mais encore présent.

Derrière le leader du championnat, le meilleur performer s’appelle Thierry Neuville. Le jeune Belge a signé les scratchs des ES 4 et 5 pour s’emparer de la 3e place au général. Il prend parfaitement le relais de Novikov, parti en tonneaux dans l’ES2, et qui a dû renoncer, voiture trop endommagée.

Deux ES nocturnes pour conclure

Deux ES disputées en soirée étaient au programme pour conclure cette première journée. Par deux fois, Jari-Matti Latvala va se montrer le plus véloce, de quoi lui donner encore plus de regrets quant à sa crevaison du début de course. Le Finlandais est ce soir 5e à 1’44" du leader Ogier, mais à moins d’une minute de la seconde place d’Hirvonen. Le pilote Citroën est à 46"6 d’Ogier.

Neuville est un solide 3e à 49"7 de la Polo R de tête et Sordo prend la 4e position provisoire.