Nissan ZEOD RC : électrochoc pour Le Mans 2014

Nissan a dévoilé dans le paddock du Mans celle qui occupera le 56ème stand lors de la prochaine édition des 24 heures : la ZEOD RC qui continue à faire vivre le fantasme Deltawing à la sauce électrique. Electrifiant !

Nissan ZEOD RC : électrochoc pour Le Mans 2014
Entre la ZEOD RC et la Deltawing, il n'y a qu'un pas. (Nismo)

La firme japonaise fera son grand come-back dans la classique mancelle l’an prochain en tant que participant à part entière avec la ZEOD RC (Zero Emission On Demand). Après le fiasco du projet GreenGT H2 et son ultra-complexe technologie à l’hydrogène, le garage 56 retrouvera dès 2014 un projet digne de ce nom avec l’implication d’un constructeur comme Nissan. L’engin, exposé aux badauds dans le paddock des 24 heures, rappellera la fameuse Deltawing. Rien d’étonnant puisque Ben Bowlby, concepteur de la ‘’Batmobile’’ vue l’an dernier au Mans et à Road Atlanta, a été nommé responsable du projet et directeur des innovations chez Nissan Motorsport. Nissan ayant déjà participé dans le projet Deltawing. CQFD. Et pour ne rien changer, Michelin est de nouveau de la partie et fournira à la ZEOD RC des pneumatiques de dimensions spécifiques.

A moyen-terme, l’objectif pour la marque nippone est de revenir en LMP1 et de se mêler à la bagarre avec Audi, Toyota, Porsche et Rebellion. « Nissan est devenu un leader dans le développement des technologies automobiles à zéro émission et la Nissan ZEOD RC nous permettra de réaliser de développer ces possibilités en utilisant la course d'endurance la plus difficile au monde comme un test pour une future motorisation en LMP1 », déclare Andy Palmer, vice-président exécutif de la Nissan Motor Company Limited. « La Nissan ZEOD RC est une évolution naturelle qui suit le développement de la Nissan Leaf et du prototype Leaf RC de compétition. Les technologies développées à travers le programme ZEOD RC permettront des innovations futures sur les voitures de tourisme Nissan. Le programme ZEOD RC est conçue pour évaluer plusieurs technologies pouvant être exploitées avec un retour de Nissan en LMP1 aux 24 Heures du Mans. »

Il n’est cependant pas sûr que la ZEOD RC fonctionne au full électrique. Les batteries au lithium-ion issues de la LEAF de série ne sont tout bonnement pas assez endurantes pour permettre à l’auto de rouler à l’électricité. Une version mixant un moteur thermique traditionnel et un système hybride serait également en évaluation. « La mise au point de cette voiture permettra aux ingénieurs de faire un grand pas en avant sur ce point. », confie Ben Bowlby. « Nous avons beaucoup d'options à évaluer et cela se fait dans le cadre d'un plan à long terme mais également avec l'objectif de mettre sur pied, en partenariat avec l'ACO, un cadre réglementaire pour les véhicules électriques à l'avenir. ». Rien n’est donc figé et le design de la voiture évoluera largement d’ici l’an prochain. En attendant, on peut se réjouir de l’implication sérieuse de Nissan qui mettra ses divisions japonaises, américaines et européennes sur le pied de guerre. Rien que ça ! Au niveau des pilotes, des noms comme Michael Krumm, Satoshi Motoyama ou encore Ronnie Quintarelli circulent. Ajoutez à cela les derniers lauréats de la GT Academy et vous obtenez une belle brochette de ‘’Nissan boys’’ prête à en découdre. Vivement 2014 !