Pikes Peak : Loeb atomise le chrono

La victoire de Sébastien Loeb ne faisait guère de doute avant le départ de Pikes Peak édition 2013. La grande question était, quel sera le chrono du Français et de la 208 T16 ? A l'arrivée, un temps ahurissant, et un joli coup de pub pour Peugeot au pays des Yankees

Pikes Peak : Loeb atomise le chrono
Loeb comme une étoile filante sur les pentes de Pikes Peak (RedBull)

8'13"878. Voici le chrono de Sébastien Loeb hier, claqué à la vitesse moyenne de 140,79 km/h. Cela ne vous parle sans doute pas trop si vous n'êtes pas un fan de la célèbre course vers les nuages. Dites vous que l'ancien record, établi en 2012 était de 9'46"164 ... Voilà qui en dit un peu plus sur la performance exceptionnelle de Loeb et de sa monture.

Un éclair dans la montagne

Car la reine hier était bien la Peugeot 208T16. Dans un cri assourdissant, et en donnant le tournis à l'hélicoptère de retransmission TV, le proto français a avalé les pentes de Pikes Peak tel une étoile filante. Avant même la mi-course, on savait que la barre des 9' serait atomisée. Au bout d'une montée qui n'a pas semblé durer 8', Loeb relègue Rhys Millen, deuxième sur sa Hyundai Genesis à plus d'une minute, (9'02"192) et Jean-Philippe Dayraut sur son proto Mini termine 3e, en 9'42"740. Le Français a déclaré à l'arrivée : Ce temps me rend très heureux car j'ai retrouvé de bonnes sensations en prenant le volant. J'ai attaqué très fort du début à la fin sans commettre d'erreur. J'étais à la limite pratiquement partout.

Petit mot de Romain Dumas et Simon Pagenaud, les deux autres Français engagés en auto. Dumas a été contraint à l'abandon, après avoir connu un souci mécanique dans le premier secteur. Pour Simon Pagenaud et sn OVNI Honda Odyssey à moteur d'IndyCar, c'est la 2e place dans la catégorie Exhibition Class à l'arrivée.

En plus de la superbe performance sportive et technologique établie par Loeb et Peugeot, qui avait développé la 208T16 spécifiquement pour la montée, la marque au Lion s'offre un joli coup de pub aux USA. De quoi peut-être donner des idées à d'autres constructeurs de venir se frotter à ce mythe, qui connait depuis hier soir son nouveau héros. Bravo Séb, et bravo Peugeot pour ce grand moment !

Petite note, vous avez été près de 73000 à suivre le live sur VAVEL France. Merci à tous pour votre présence et votre soutien.