DTM - Norisring : Une bouteille d'eau décisive ...

Mattias Ekström pensait offrir une victoire à Audi sur le tourniquet du Norisring, une victoire attendue par la firme aux anneaux depuis 11 ans. Mais c’est une bouteille d’eau donnée lors de son passage par le parc fermé qui va lui coûter ce bonheur ! Suite à cette décision tardive (22h40), c’est Robert Wickens qui s’offre son premier succès en DTM. Déception pour Mortara, en lice pour la gagne et qui a tout perdu dans une double confrontation avec Paffett.

DTM - Norisring : Une bouteille d'eau décisive ...
Mattias Ekström, vainqueur déchu au Norisring (Audi)

Comment une simple sortie de piste et l'entrée en piste du Safety-Car peuvent déclencher les hostilités lors d'une course ? C'est exactement ce qu'il s'est passé hier sur le Norisring, théâtre de la manche du DTM de ce dimanche ensoleillé de juillet.

Jusqu'à la sortie de Tomczyk, la course s'était déroulée sans incident majeur, mais ce crash va bouleverser toute la hiérarchie et allumer une mèche au sein du peloton germanique. Au restart, Ekström va s’emparer de la tête devant le leader Mortara. Le Suédois va alors s’envoler et pensait remporter une victoire qui redonne le sourire à Audi. La marque d’Ingolstadt attendait un succès sur le Norisring depuis 2002. Mais le Suédois était sous le coup d’une investigation pour une bouteille d’eau qui lui avait été donnée dans le parc fermé, où il est interdit de modifier en quoi que ce soit l'état de la voiture. On peut certes estimer que ce règlement est trop rigide (ici, la bouteille d'eau concerne le pilote) mais les commissaires ont donc décidé de sanctionner le pilote Audi. La marque a fait appel de cette décision.

Un duel qui coûte cher

Mortara est alors 2e et voit revenir Gary Paffett et sa Mercedes. Un premier duel entre les deux hommes va permettre à Robert Wickens de placer sa Mercedes en 2e place, transformé après course en victoire. Belle opportunisme du poleman du jour.

Malheureusement pour Mortara et Paffett, leur beau duel va se solder par une sortie et un double abandon. Dommage pour les deux pilotes qui ont copieusement animé la fin de course au Norisring.

Une chance que va saisir Christian Vietoris, pour permettre à Mercedes de se hisser aux 1er et 2e et 3e rangs avec la troisième marche du podium pour Juncadella.

BMW encore en difficulté

Nouvelle course compliquée pour BMW. Avec une deuxième place sur la grille, le champion sortant Spengler espérait beaucoup de cette course. Avec une 6e place finale, et un Mike Rockenfeller qui termine juste devant lui, le Canadien perd la tête du général au profit de "Rocky". Du côté des Français, Adrien Tambay finit au 15e rang.