Plateau royal pour les 24h de Spa !

Cette 65ème édition de la classique ardennaise, les petits plats ont été mis dans les grands avec pas moins de 70 voitures inscrites et neuf marques représentées ! Un record depuis le passage de l’épreuve à la catégorie GT. Dernier repassage des troupes avant le coup d’envoi dans une semaine…

Plateau royal pour les 24h de Spa !
Du beau monde annoncé dans les Ardennes belges ! (SRO)

Audi en terrain conquis

Ça fait déjà deux ans qu’Audi a marqué de ses quatre anneaux l’histoire des 24 heures et la firme d’Ingolstadt ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Pas moins de sept R8 LMS ultra ont été annoncées en Pro-Cup et la quasi-totalité est candidate à la victoire. Le team WRT sera le porte-drapeau de la marque allemande avec quatre autos confiées à des pointures du genre. Stéphane Ortelli, Laurens Vanthoor et René Rast se partageront la n°1 tandis que Christopher Mies et Frank Stippler seront associés au redoutable André Lotterer sur la n°2 ! Le plus belge des pilotes allemands revient à Spa prendre sa revanche après une expérience difficile l’an passé. Un trio de choc a été formé sur la n°13 avec Edward Sandström mais surtout Matthias Ekström et Marcel Fässler ! Quant à la n°0, elle sera confiée à l’équipage Frey/Halliday/Meyr-Melnhof. Phoenix Racing pourra répliquer avec deux R8 pour entre autres le trio Primat/Jarvis/Haase. Les trois autres Audi engagées aux 24 heures de Spa seront confiées au team français Saintéloc et aux Américains de United Autosport. Leur but sera surtout de bien figurer…

BMW, Aston et McLaren en outsider

Chez BMW, on a laissé filer le Saint-Graal en 2012 et pas question de commettre la même erreur ! Le Marc VDS Racing aura donc à sa disposition trois autos pour jouer la victoire finale et la pole position. La n°3 sera confiée aux récents vainqueurs du Paul Ricard, Martin/Leinders/Buurman. La n°4 aura également son équipage habituel à bord avec Palttala/Catsburg/Moser. Sur la n°14 spécialement engagée pour l’épreuve, du très lourd a été annoncé avec Andrea Piccini, Jorg Müller et Jens Klingmann ! Soit trois pilotes officiels BMW ou affiliés. Du côté de Vita4One, poleman il y a an, Greg Franchi et Frank Kechele ont rempilé sur la Z4 noire et verte. Ils seront épaulés par Stefano Colombo. En Pro-Am, il faudra compter sur TDS Racing qui engage une voiture à la livrée très particulière pour le quatuor Hassid/Badey/Thiriet/Beche.

Pour fêter dignement son centenaire, Aston Martin doit se racheter du douloureux weekend du Mans qui a laissé des traces au sein de la firme de Gaydon. Si les Britanniques engagent quatre V12 Vantage GT3, une seule défendra les couleurs de la marque en Pro-Cup. Mais quelle Aston ! GPR AMR a en effet confié sa Vantage n°100 à une équipe de choc composée de Bertrand Baguette, Jamie Campbell-Walter et Darren Turner, s’il vous plait ! On aurait bien voulu voir Aston Martin Racing avec Fred Makowiecki mais ce sera pour une prochaine fois… Chez les Pro-Am, il faudra compter sur l’autre Aston GPR n°89 confiée à l’équipage belge Bovy/Grivegnée/Redant/Schmetz et la n°99 du Beechdean Racing avec entre autres Stefan Mücke à bord.

McLaren peut espérer faire monter les enchères tant la MP4-12C est connue comme le loup blanc au sein de peloton. A Woking, les meilleurs représentants s’appellent Hexis, ART GP, Gulf UK et Boutsen Ginion. Parmi les équipages les plus en vue en Pro Cup pour le double tour d’horloge spadois, on peut compter sur Caroll/Verdonck/Bell (Gulf Racing UK), Leclerc/Parisy/Soucek (ART Grand Prix) et Sims/Dusseldorp/Parente (Hexis Racing). Quant à Bruno Senna, il effectuera ses tours de roue avec le Von Ryan Racing, en espérant que les équipiers soient à la hauteur du Brésilien. A défaut d’engager une voiture en Pro-Cup, le Boutsen Ginion Racing en engage deux dans les autres catégories. La n°5 sera aux mains du trio Dermont/Wauters/Vervisch tandis que la n°15 sera engagée en Gentlemen Trophy pour Karim Ojjeh, Christophe de Fierlant et la féminine Marlène Broggi.

Gare à l’eau qui dort…

Sans l’air d’y toucher, Ferrari se retrouve en tête du championnat tout en restant très discret ! La marque au cheval cabré pourra compter sur trois 458 Italia engagées en Pro-Cup. Parmi celles-là, la n°44 du Kessel Racing, actuel leader de la catégorie. Avec Cesar Ramos, Davide Rigon et Daniele Zampieri, la voiture rouge peut très bien créer la surprise dimanche à 16h30, comme elle l’avait fait à Monza en début de saison ! Il faudra également garder à l’œil la Ferrari mauve de la triplette russe Ladygin/Aleshin/Shaltar qui servent les intérêts du SMP Racing. Sept autres voitures sont engagées dans la catégorie Pro-Am avec AF Corse qui jouera le rôle d’épouvantail dans la catégorie. Déjà vainqueur l’an passé dans cette classe, le team d’Amato Ferrari pourra compter sur deux 458 confiées à Hommerson/Machiels/Bertolini/Cioci et Cameron/Griffin/Mortimer/Vilander. Chez SMP Racing, celle d’Alessandro Per Guidi sera à suivre. Team Ukraine pourra également faire parler la poudre avec une voiture fournie entre autres à Raffaele Gianmaria et Matteo Malucelli. Sept autres Ferrari engagées par des équipes comme Sport Garage, Sofrev-ASP et AF Corse seront présentes dans le Gentlemen Trophy et auront l’avantage du nombre.

Les Mercedes SLS AMG ont remportés les deux derniers tours d’horloge consacrés aux GT3 : les 24 heures de Dubaï et ceux du Nurburgring. En dehors de ça, rien ou presque. Surprise, le team Black Falcon, pourtant artisan de ces succès, ne sera pas présent en Pro-Cup mais en Pro-Am avec deux voitures. La n°18 sera confiée au quatuor Hummel/Jans/Christodoulou/Jäger tandis que la n°19 aura à son bord un trio composé de Lebed, Morley et Tappy. C’est plutôt du côté des trois SLS engagées en Pro-Cup qu’il faudra regarder avec notamment un trio redoutable composé de Bernd Schneider, Maximilian Götz et le véloce Maximilian Buhk qui rouleront sous la bannière HTP Gravity Charouz. Pas en reste, le Fortec Motorsport qui fait ses débuts dans la discipline engagera Alex Brundle, Karl Wendlinger et Oliver Webb, habituel équipier de Stoffel Vandoorne en Formule Renault 3.5. Enfin, Jan Seyffarth et Lance David Arnold seront rejoints par Klaus Graf sur la voiture du Rowe Racing. Une dernière Mercedes sera engagée par Preci-Spark dans le Gentlemen Trophy pour la famille Jones.

Porsche mise gros

Sérieusement en difficulté depuis le début de la saison en raison d’une « Balance of Performance » extrêmement défavorable à la 911 GT3 R, la firme de Stuttgart devrait voir le bout du tunnel à Spa grâce notamment à un poids revu à la baisse. Et pour mieux contrecarrer les autres constructeurs, on a décidé de placer un maximum de pilotes maison dans chaque équipe ! Si la Porsche Haribo de Romain Dumas et Manu Collard a dû déclarer forfait, il faudra faire attention au Manthey Racing qui prendra des allures de team officiel avec Marc Lieb, Richard Lietz et Patrick Pilet. Deux autres pilotes officiels sont annoncés chez Pro GT by Alméras avec Timo Bernhard et Jorg Bergmeister qui se partageront la Porsche n°33 avec Nicolas Lapierre. Une seconde 911 GT3 R sera présente en Pro-Am pour le quatuor Dermont/Perera/Giauque/Moulin-Traffort. De son côté, SMG engage Olivier Pla et Nicolas Armindo pour épauler Eric Clément dans le team de Philippe Gache. Prospeed Compétition sera présent sur tous les fronts avec trois Porsche annoncées sur la liste des engagés. Si l’équipage de la n°75 (Soulet/Moser/Hennerici) est connu de longue date, on ne sait rien sur les deux autres qui seront présents en Pro-Am et en Gentlemen Trophy. A suivre…

De son côté, Nissan arrive des objectifs modestes. Quoique la GT-R a sérieusement évolué depuis l’an dernier ! Il faudra dès lors ne pas oublier l’équipage n°32 composé de Mark Shulzhitsky, Steve Doherty ainsi que de Chris et Alex Buncombe. Actuel leader de la catégorie Pro-Am, le Nissan GT Academy by Team RJN a fait forte impression à Monza et surtout à Silverstone ! Le Belge Wolf Reip sera associé à ses camarades Lucas Ordoñez, Peter Pyzera et Jann Mardenborough sur la Nissan n°35. JRM engagera également deux voitures, la n°23 de Luhr/Kane/Dumbreck sévissant en Pro-Cup tandis que la n°230 de Al Masood/Bateman/Bell/Fannin sera présente en Pro-Am. Enfin, le Blancpain Racing enverra à Spa deux Lamborghini Gallardo FL2. Si la n°24 sera confié en Pro-Am par Hayek/Kox/Menten/Poulsen, la n°124 viendra se mêler à la bagarre en Pro-Cup avec Albert Von Thurn und Taxis et Stefano Rosina. Les deux bolides de Sant’Agatha Bolognese sont perfomantes. Reste à savoir si elles tiendront le coup sur 24 heures…

Après la parade du mercredi dans la ville de Spa, les choses sérieuses commenceront jeudi avec les premiers essais et les qualifications qui se tiendront de jour comme de nuit. Vendredi, place à la Super Pole où les meilleurs mettront le paquet sur un seul tour rapide. Et enfin, samedi, les 65èmes 24 heures de Spa prendront leur envol pour une édition qui s’annonce passionnante ! Vous pouvez retrouver la liste complète des engagés via ce lien. Stay tuned !