WRC - Finlande Etape 2 : Ogier frappe fort

On attendait une deuxième étape disputée, elle l’a été. Les pistes finlandaises ont encore secoué le peloton (sortie de Novikov et Hänninen …) et Sébastien Ogier a pris les commandes de la course en milieu d’après-midi, avec une série de 5 meilleurs temps consécutifs quand ses rivaux ont connu divers avatars.

WRC - Finlande Etape 2 : Ogier frappe fort
Ogier est passé à l'offensive cette après-midi en Finlande (Volkswagen Motorsport)

Chacun son tour aux 1000 Lacs ! Après la journée en demi-teinte pour Volkswagen hier, ce sont Ford et Citroën qui ont souffert dans cette deuxième étape. Dans la deuxième spéciale du jour, l’ES8, Novikov part en tonneaux. Il revient sur la piste et va copieusement gêner Kris Meeke qui en voulant doubler la Ford va y laisser un pare-brise.

Ogier et Ostberg luttent à couteaux tirés en tête. La Volkswagen prend les commandes dans l’ES8, et la Ford réplique dans l’ES9. Une bataille à coup de dixièmes. Hirvonen est 3e et Thierry Neuville est bien calé en 4e position à moins de 6" de la tête de course.

Frayeur pour Hirvo, Ogier s’envole

Dans l’ES9, Hänninen tape à l’arrière gauche et endommage sa suspension. Il abandonnera dans l’ES10. Encore une Ford au tapis. Devant, Sébastien Ogier passe à l’attaque et va signer tous les scratchs entre l’ES10 et 14. Ses rivaux peinent à suivre et commettent de petites erreurs. Hirvonen manque de partir en tonneaux dans l’ES12, crève deux pneus et perd 18".

Neuville crève dans l’ES13 et lâche 15". Mikkelsen termine l’ES14 sur trois roues et Ostberg, dans le sillage du Français depuis le matin, crève dans cette même spéciale et concède 25".

Si bien qu’avant la Super Spéciale, Ogier est en tête devant Neuville à 36"3. En 5 spéciales, le pilote Volkswagen vient sans doute de tuer tout suspense.

Super Stage pour conclure

Après la Super Stage du jour, Ogier mène donc devant Neuville à 38"1, Ostberg à 39", Hirvonen à plus d’une minute et Meeke qui complète le Top 5. Encore une étape demain avec le fameux passage dans Ouninpohja et Ogier pourra peut-être rentrer dans le club fermé des non-Nordiques à avoir fait tomber le bastion scandinave.

Photos : Colin Clark, Julian Porter