WRC - Finlande Etape 3 : Ogier parmi les grands

En remportant le rallye de Finlande, Sébastien Ogier rejoint dans la légende des pilotes non-nordiques à avoir remporté les 1000 Lacs, Carlos Sainz, Didier Auriol ou Sébastien Loeb. Le pilote VW a maitrisé la dernière journée et devance les duettistes de chez Ford Neuville et Ostberg qui ont animé la fin du rallye.

WRC - Finlande Etape 3 : Ogier parmi les grands
Ogier, roi des 1000 Lacs, entre déjà dans la légende du rallye mondial (Volkswagen)

Dans cette dernière étape, les concurrents du WRC ont emprunté les célèbres sauts de la spéciale d’Ouninpohja. Cette ES est au rallye de Finlande ce que le Turini est au Monte-Carlo ou Valdevez était pour le rallye du Portugal ancienne formule. 33 km de sprint et plus de 150 sauts au programme pour l’une des spéciales les plus rapides de l’année.

Dans le premier passage, Ogier signe le scratch, imposant encore un peu plus sa patte sur cette édition 2013. Mais c’est dans le deuxième tour, dans l’ES22, qu’Ogier va démontrer qu’il est sur une autre planète. En 15’08"9, il signe une nouveau record de la spéciale, battant le temps de Mikko Hirvonen, précédent détenteur de la meilleure marque. Si on ne devait garder qu’un seul moment de la saison d’Ogier, ce serait (pour le moment) celui là.

Duel chez Ford

On attendait les Finlandais, aucun ne terminera sur le podium. Derrière l’intouchable Ogier, ce sont Mads Ostberg et Thierry Neuville qui se sont disputés les deux dernières places sur le podium. Séparés de moins d’une seconde au départ de cette dernière journée, les deux pilotes Ford n’ont rien lâché, se rendant coup pour coup. Ostberg fait finalement un tête-à-queue dans le deuxième passage dans Ouninpohja (ES22) et perd 20". Il laisse le champ libre pour Thierry Neuville. Le Belge termine deuxième à 36"6 et confirme sa bonne forme du moment. Il empoche également la Power Stage et les trois points attribués pour le championnat. Ostberg est 3e à 57"6.

Grosse déception donc dans le camp finlandais. Hirvonen termine 4e à plus d’une minute après avoir perdu gros hier dans une double crevaison. Latvala avait perdu toute chance dans l’ES2. C’est la 2e fois après 2003 et un podium Martin-Solberg-Burns qu’aucun Finlandais ne monte sur le podium des 1000 Lacs depuis la création du WRC. Historique !
Kris Meeke est parti à la faute dans l’ES22 et a fait un tonneau. Dommage pour le revenant qui avait prouvé qu’il était encore très rapide au volant de la DS3 WRC.

Ogier se rapproche encore un peu plus du titre mondial qui lui est promis depuis le Monte-Carlo. Le WRC se rendra en Allemagne du 22 au 25 août pour la prochaine manche du championnat du monde.