FIA GT : Loeb Racing et HTP se partagent le butin

Envers et contre tous, Sébastien Loeb s’impose durant la course qualificative après être parti de loin sur la grille. HTP Gravity Charouz s’offre quant à elle la ‘’Main Race’’ de l’après-midi.

FIA GT : Loeb Racing et HTP se partagent le butin
Sébastien Loeb renoue avec le succès en Slovaquie ! (V-Images/E.Fabre)

Rescapée de la pluie de pénalités s’étant abattue sur la SuperPole du Slovakia Ring, l’Audi R8 LMS ultra n°12 de la paire Rast/Mayr Melnhof s’envolait en tête de la course qualificative dès l’extinction des feux. Derrière, Alvaro Parente (McLaren n°9 Loeb Racing) effectuait un départ tonitruant pour passer en quelques hectomètres de la huitième à la seconde place ! Ebouriffant ! Revenue sur les talons de l’Audi WRT de René Rast, la McLaren alsacienne allait profiter de la neutralisation pour prendre le meilleur, Sébastien Loeb profitant d’une meilleure stratégie par rapport à Niki Mayr Melnhof lors du changement de pilotes. Le semi-retraité du WRC allait faire le reste du travail pour s’offrir sa première victoire en FIA GT Series après son succès lors de la première joute à Nogaro.

Après avoir inquiété la voiture du Sébastien Loeb Racing, l’Audi n°12 devait ferrailler avec la Mercedes SLS n°1 d’Alon Day et Maximilian Buhk du HTP Gravity Charouz. Mais ça allait malheureusement mal finir pour les deux bolides, Mayr Melnof se faisant harponner par la Mercedes grise et bleue. Alon Day écopant d’un Drive Through, tout bénéfice pour Laurens Vanthoor et Stéphane Ortelli qui prennent la place de dauphin du duo Loeb/Parente sur l’Audi n°11 du clan WRT. La Lamborghini Gallardo FL2 n°24 de Kox/Rosina complète le podium. Pour sa deuxième pige de l’année, la belle du Blancpain Racing réalise de nouveau une prestation de choix ! Sa peine purgée, la Mercedes HTP n°1 franchit la ligne en quatrième position devant Andreas Zuber et la seconde McLaren  du Sébastien Loeb Racing. L’Audi n°12 de Rast/Mayr Melnhof finit sixième.

S’élançant en pole position de la course championnat, Sébastien Loeb se faisait surprendre au départ par un Stéphane Ortelli un peu trop optimiste et touchait dans l’aventure la Lamborghini n°24 de Kox/Rosina. La McLaren de l’Alsacien est donc victime d’une touchette qui allait jusqu’à se transformer en incendie, réduisant en fumée les espoirs de la paire Loeb/Parente de finir la course. Mais Ortelli n’allait pas rester longtemps au commandement puisqu’il était contraint de repasser par la voie des stands pour départ anticipé. Il n’en fallait pas plus pour la Mercedes SLS n°2 d’Andreas Simonsen et Sergueï Afanasiev, couvée par HTP Gravity Charouz, pour s’imposer en catégorie Pro-Am ainsi qu’au classement général ! Après le succès de Day/Buhk à Zandvoort, c’est la deuxième victoire du team allemand cette saison.

Après leurs déboires de la veille, René Rast et Niki Mayr Melnhof s’offrent la deuxième marche du podium devant les leaders du championnat, Laurens Vanthoor et Stéphane Ortelli. Pour couronner le tout, Edward Sandström et Frank Stippler prennent la quatrième place, de quoi offrir à WRT un tonitruant triplé en catégorie Pro-Cup ! Le Top 5 est complété par la BMW Z4 Team Brazil n°21 de Zonta/Jimenez. Du coté des autres catégories, on notera la solide prestation de la seule Nissan GTR engagée par la Nissan GT Academy by RJN. Après avoir résisté aux assauts d’une Ferrari AF Corse et s’être offert la deuxième place de classe, Wolfgang Reip prenait un départ canon qui le propulsait de la douzième à la cinquième place ! Malheureusement pour le Belge, il était victime de la zizanie du premier virage et un temps monstre dans l’aventure. La Nissan n°35 coupait la ligne à la troisième place de la catégorie derrière la Lambroghini du Grasser Racing. En Gentlemen Trophy, la Ferrari AF Corse de Michele Rugolo et Claudio Sdanewitsch a dominé les débats devant la Mercedes HTP n°3 de Charouz/Stovicek. La Mercedes Seyffarth de Haupt/Michael s'est invitée sur la troisième marche du podium lors de la course championnat.

Au classement général, Laurens Vanthoor et Stéphane Ortelli prennent le large par rapport au duo Sandström/Stippler. WRT possède une bonne longueur d'avance sur Sébastien Loeb Racing. HTP Gravity Charouz domine aussi bien en Pro-Am qu'en Gentlemen Trophy. Prochain rendez-vous : le circuit espagnol de Navarre les 28 et 29 septembre.