NASCAR - Michigan : Bonne opération pour Logano

Week-end impeccable pour Joey Logano. Auteur d’une pole record, le pilote Penske a doublé la mise en course en empochant une victoire précieuse dans l’optique du Chase. Johnson a cassé un moteur.

NASCAR - Michigan : Bonne opération pour Logano
Joey Logano retrouve espoir pour le Chase (Nascar)

Traditionnellement, les crashs et autres visites dans les murs des ovales de Nascar se produisent en vue de l’arrivée, lorsque le peloton est sous pression. Hier, la course n’a semblé pas vouloir s’élancer. Avec une seule bonne trajectoire en début d’épreuve, mettre une roue hors de la zone gommée était synonyme de perte d’adhérence quasi immédiate. Clint Bowyer fut le premier à en faire les frais en partant à la faute dès le premier tour.

Une fois la course lancée, trois principaux protagonistes vont mener cette levée du Michigan. Kurt Busch, Dale Earnhardt Jr. et Brad Keselowski.

La Hendrick n’y arrive pas

Au gré des neuf interruptions de course, les changements de leader se succèdent entre les trois larrons, mais personne n’arrive à faire d’écart conséquent. Dans le peloton, la Hendrick Motorsport poursuit sa série de hauts et de bas. Victime d’une sortie lors des derniers essais, Johnson s’est élancé en fond de grille … et ne verra pas l’arrivée. Victime d’une casse moteur, Johnson n’a toujours pas réussi à imposer son nom sur le tracé du Michigan.

Autre pilote Hendrick malchanceux hier, Dale Jr. Lui qui avait mis un terme ici même l’an passé à plusieurs années sans victoire, est parti dans le mur sur crevaison, alors qu’il avait une voiture pour la gagne.

Martin y a cru

Il reste 20 tours et suite à un dernier drapeau jaune, c’est Mark Martin qui se retrouve en tête. Le pilote de la Toyota 55 du MWR a pris le pari de ne pas s’arrêter. Il pense aller au bout, résistant à Joey Logano et Kevin Harvick, mais à trois boucles du drapeau à damiers, il est contraint à passer aux stands pour un gas and go. Logano reprend son bien et file tranquillement vers sa première victoire de la saison. Elle lui permet de se replacer dans l’optique du Chase. Harvick est 2e devant Kurt Busch, encore tout près du succès, Paul Ménard, Clint Bowyer.