WEC – 6h de Sao Paulo : victoire de l'Audi n°1

Audi signe le doublé à Interlagos devant la Lola-Rebellion n°12. G-Drive Racing renoue avec le succès en LMP2 tandis que Ferrari est venu à bout d'Aston Martin en GTE-Pro. Les Britons se consolent avec le GTE-Am.

WEC – 6h de Sao Paulo : victoire de l'Audi n°1
© DPPI - DPPI MEDIA

Il n'y a pas eu match. Après à peine 35 minutes de course, la Toyota TS030 Hybrid n°8 de Buemi-Davidson-Sarrazin disparaissait des tableaux, harponnée par la Lotus n°32 de Dominik Kraihamer en perdition ! La Nippone avait des chances infimes d'être championne, elle peut y dire adieu avec cet accident ! Tout bénéfice pour l'Audi R18 e-tron quattro de Fässler-Tréluyer-Lotterer qui l'emporte sans la moindre contestation. L'Audi frappée du n°1 a profité des déboires dont a été victime la voiture-soeur pour s'échapper en tête. La n°2 de Kristensen-Dumas-McNish a accumulé les malchances, perdant une roue à la sortie des stands avant de devoir repasser deux fois par la case Stop&Go pour excès de vitesse dans la pitlane ! ça n'empêche par l'Audi Sport Team Joest de signer le doublé devant la Lola-Rebellion n°12 de Prost-Heidfeld-Beche. C'est la première fois qu'un privé grimpe sur le podium depuis la Strakka Racing aux 6 heures de Bahrein 2012.

Après moults pépins et déclassements au Mans, le G-Drive Racing replace son Oreca-Nissan n°26 dans la course au titre en LMP2. Mike Conway, Roman Rusinov et John Martin signent le weekend parfait après avoir décroché la pole. Deuxième, la Morgan-Nissan n°35 de Baguette-Gonzalez-Plowman engrange de précieux points. Le PeCom Racing de Nicolas Minassian retrouve le podium avec l'Oreca-Nissan n°49.

En GTE-Pro, le spectacle aura été de toute beauté entre Ferrari et Aston Martin. Il a fallu attendre les derniers mètres pour connaître le vainqueur et c'est finalement la Ferrari 458 n°51 de Bruni-Fisichella qui bat l'Aston Martin Vantage n°97 de Turner-Mücke. Porsche a observé le duel à distance et complète le podium avec la 911 RSR n°92 de Lieb-Lietz. C'est néanmoins Aston Martin qui rafle les lauriers grâce à la Vantage n°96 de Hall-Campbell Walter après que la voiture-soeur de Nygaard-Poulsen-Thiim ait été contrainte à l'abandon suite à une roue baladeuse. La Ferrari n°81 8Star prend la deuxième place de la catégorie devant la Porsche Proton n°88 de Ried-Roda-Ruberti.

Prochaine escale à Austin le weekend du 22 septembre !