IndyCar - Baltimore : Pagenaud sort du chaos

Le Français Simon Pagenaud décroche sa seconde victoire de la saison sur le tracé de Baltimore. Le pilote de Schmidt-Honda est passé entre les nombreux accrochages pour virer en tête dans les derniers tours d'une course folle. Newgarden est 2e devant un excellent Sébastien Bourdais, auteur d'une fabuleuse remontée.

IndyCar - Baltimore : Pagenaud sort du chaos
Le Rookie de l'Année 2012 justifie son statut en 2013 (IndyCar)

La French Connection a encore frappé sur les circuits d'IndyCar. Avec la victoire de Simon Pagenaud et la 3e place de haute facture de Sébastien Bourdais, les pilotes français ont une nouvelle fois montré qu'ils ne font pas que de la figuration dans la série Indy.

Des crashs en pagaille

On reproche à la F1 son côté parfois monotone. Amateurs d'action, tounrez-vous vers les "States" et ses courses endiablées. Batimore 2013 restera dans les mémoires avec des affrontements sans cesse répétés entre les voitures de Penske et les monoplaces de Chip Ganassi. Déjà lors de la dernière course, Will Power et le poleman de Baltimore Scott Dixon, avaient eu maille à partir, mais ici, la tension est montée d'un cran avec un accrochage entre les deux pilotes au bout de la ligne droite. Dixon en reste là quand Power poursuit sa route. A 25 tours de la fin, lui qui pensait revenir au championnat sur Castroneves, voit de nouveau ses espoirs s'envoler.

Pagenaud mate Andretti et Newgarden

Après un dernier restart, Marco Andretti mène la charge avec dans ses roues Simon Pagenaud. Mais le petit-fils de Mario Andretti est incapable de résister et laisse filer le Français ainsi que Newgarden en tête. La bataille fait rage, et malgré des assauts répétés, Newgarden ne peut passer Pagenaud, qui a mieux géré ses gommes. Le Français passe la ligne avec 4" d'avance et empoche son deuxième succès en IndyCar.

Pour la 3e place, Sébastien Bourdais a réalisé l'une de ses plus belles courses aux USA. Parti dernier, il est remonté doucement dans la hiérachie, jouant même un instant les premiers rôles lors du dernier restart. Superbe tir groupé des Bleus de France. Tristan Vautier finit lui 11e.

Au général, Castroneves avec sa 9e place, augmente son avance à 49 unités à trois courses de la fin du championnat sur le perdant du jour Scott Dixon, qui doit fulminer de son accrochage avec Will Power au 53e tour. Et ce ne sont pas les excuses de Power qui ont calmé Dixon. Le prochain épisode s'annonce palpitant.