Une nouvelle sanction pour Marc Marquez

Une nouvelle sanction pour Marc Marquez
Une nouvelle sanction pour Marc Marquez

Après une deuxième place à Silverstone et une course tout à fait correcte, le jeune Marquez se voit offrir une pénalité pour un évènement produit lors du Warm-up.

Le circuit de Silverstone est un circuit très piégeur, pour preuve l’Anglais Cal Crutchlow a chuté lourdement dans un virage. Après plusieurs chutes, ce week-end, le pilote Yamaha Monster devra très certainement se faire opérer car son avant-bras droit reste toujours aussi gonflé.

De son côté, Marc Marquez chute, dans le même virage que l’Anglais quelques secondes plus tard. Le drapeau jaune avait pourtant été brandit, et l’Espagnol devait ralentir et être prêt à s’arrêter. Ce qu’il n’a pas fait. D’un fait exprès  ? Marquez n’est pas si têtu ! Il n’a simplement pas su ralentir car il perdait le contrôle de sa Honda dans le même virage que Crutchlow.

La direction de course décide donc de pénaliser le jeune pilote de deux points. Non pas au classement général, ce qui n’aurait rien changé pour Marquez mais bien sur son « permis points ». Cette sanction est indiquée dans l’article  3.2.1 du même règlement : «Peut-être infligé par la Direction de Course à un coureur entre 1 et 10 points.  Ces points s’accumulent au cours d’une  saison. Des sanctions automatiques  s’appliqueront à un pilote qui accumule  des points comme suit : 4 points –  départ de la prochaine course de la  dernière position sur la grille – 7 points  – départ de la prochaine course de la  voie des stands – 10 points –  disqualification de la participation à la  prochaine manifestation (ou des  résultats de la course si cela arrive lors de la dernière course de la saison). Le compteur de points est remis à zéro après que le pilote atteint 10 points et est disqualifié. Les points ne sont pas maintenus pour la saison suivante ». 

Marquez avait-il remarqué le drapeau jaune ? Personne ne pourra le dire ! En cinq années de compétition acharnée, Marquez n’a jamais été ménagé par la direction de course. Que veulent-ils voir ? Le placer dernier sur la grille de départ et l’admirer dépasser tous ses adversaires comme si c’était un jeu d’enfant. Pourquoi pas ? C’est un excellent spectacle pour le public…