DTM - Zandvoort : Le sacre de Rockenfeller

Mike Rockenfeller remporte le titre 2013 du DTM en se classant 2e de la course de Zandvoort. C'est Augusto Farfus qui s'impose ce dimanche devant le nouveau champion et Timo Scheider.

DTM - Zandvoort : Le sacre de Rockenfeller
La consécration pour Mike Rockenfeller, qui décroche son premier titre en DTM (DTM)

Sur le tracé où il avait remporté son premier succès en DTM en 2011, Mike Rockenfeller a décroché son Graal ce dimanche après-midi en devenant champion DTM 2013. Le pilote de l'Audi Phoenix Racing a géré sa course pour prendre la 2e place derrière l'excellent Augusto Farfus qui empoche quant à lui son deuxième succès consécutif après sa victoire d'Oschersleben.

Saison pleine pour Rocky

Connu notamment pour sa victoire lors des 24 Heures du Mans en 2010, Rocky n'avait jamais confirmé en DTM depuis son arrivée dans le giron d'Audi. En 2013, la firme aux anneaux, échaudée par la perte du titre en 2012 face aux nouvelles et ultra-performantes BMW M3, a mis les bouchées doubles pour reconquérir sa couronne. Très vite, Rockenfeller s'est placé comme la meilleure chance d'Audi face aux BMW de Farfus et Spengler le champion sortant. Ceci combiné au piètre début de saison des Mercedes, tous les espoirs étaient permis.

Deux victoires et plusieurs places d'honneur plus tard, Mike Rockenfeller décroche la timbale sur le tracé hollandais de Zandvoort au terme d'une course sage, où jamais il n'a pris le moindre risque pour tenter de rattraper Farfus. Le Brésilien garde intactes les chances de BMW au championnat constructeur, mais le titre pilote est quant à lui déjà joué.

Farfus facile vainqueur

Il aura été le principal rival des Audi durant cette saison. Augusto Farfus engrange son 3e succès cette année lors de cette manche de Zandvoort. Le pilote BMW s'est facilement débarassé du poleman Marco Wittmann au premier freinage avant de contrôler une course où le plus gros bouleversement est intervenu en toute fin d'épreuve avec l'entrée en piste du Safety-Car pour une collision entre Green et Werner. Les derniers tours ont vu Farfus se maintenir devant Rockenfeller et Scheider assure la 3e marche du podium devant Ekstrom, auteur d'un excellent dernier tour, pour subtiliser la 4e place à Tambay et Wittmann, grâce à un dernier relais en pneus tendres. 

La dernière manche d'Hockenheim aura pour enjeu l'attribution du titre constructeur, et la bataille promet d'être chaude dans le temple du sport automobile allemand.