NASCAR - Kansas : Harvick revient de loin

A l’issue d’une course chaotique, émaillée de 15 interruptions (record de la piste et de la saison), Kevin Harvick est revenu du fond de classement pour s’imposer devant Kurt Busch et Jeff Gordon. Kyle Busch a vécu un cauchemar et Danica Patrick n’a même pas fait un tour.

NASCAR - Kansas : Harvick revient de loin
Kevin Harvick se relance dans la course au titre (Nascar)

Il avait la meilleure voiture depuis le début du week-end. Parti en pole position, sa première depuis 2006, Kevin Harvick a dominé les débats d’entrée de jeu, malgré un arrêt sous drapeau vert immédiatement suivi d’une interruption pour un débris. Ce sera le leitmotiv d’une course qui a fait des dégâts d’entrée de jeu. Dans le premier tour, Danica Patrick part à la faute et tape violemment de face. Pas de bobos pour Danica. Dans le même incident, Kyle Busch part en toupie, mais peut repartir. Il ne le sait pas encore, mais Kyle va vivre un véritable chemin de croix au Kansas.

Drapeaux jaunes en série

Sur une piste du Kansas à l’adhérence précaire, les sorties et autres tête-à-queue ont été légion. Parmi les victimes, Kyle Busch, Kurt Busch, Brian Vickers … Les pilotes se sont notamment plaints d’un manque de grip sur le train avant droit, très sollicité.

Au milieu de ce chaos, Brad Keselowski remonte petit à petit pour prendre les commandes de la course. Mais une erreur de stratégie grossière de Paul Wolffe entraine une panne d’essence sur la Ford Penske n°2. Keselowski doit repasser par les stands et retombe 17e. C’est alors que les évènements vont se précipiter.

Harvick s’impose, Kyle explose

Il ne reste qu’une quarantaine de tours et les évènements s’enchainent. Harvick est revenu en tête mais dans le peloton, ça touche, ça pousse et Kyle Busch, déjà envoyé en toupie par Montoya plus tôt, termine cette fois dans le mur. C’en est fini pour la 18 et Kyle perd de gros points dans l’optique du Chase.

Au dernier restart, Harvick prend les commandes devant Kurt Busch, brillamment revenu en 2e position. Jeff Gordon termine 3e devant Joey Logano. Jimmie Johnson a souffert dans tous les restarts de cette course mais prend une honorable 6e place qui le ramène à 3 points du leader du Chase Matt Kenseth, lui aussi en souffrance sur l’anneau du Kansas. Le pilote de Joe Gibbs prend la 11e place finale et sauve les meubles.