IndyCar - Houston : Une fin dramatique

Si Scott Dixon et Will Power empochent les deux courses de Houston, la deuxième manche de dimanche a été marquée par l’horrible crash dans le dernier tour de Dario Franchitti. L’Ecossais a tapé les grillages de protection, et des débris ont été projetés dans les tribunes. 14 personnes ont été soignées et leurs jours ne sont pas en danger.

IndyCar - Houston : Une fin dramatique
Will POwer à l'arrivée de la deuxième course de Houston, marquée le crash terrible de Franchitti (IndyCar)

L’autre information, en plus de la victoire de Scott Dixon, de cette première course disputée en terre texane samedi est la magnifique deuxième place décrochée par Simona De Silvestro. C’est son premier podium en IndyCar. Wilson est 3e devant Simon Pagenaud qui n'en finit plus d’accumuler les bonnes performances. Sébastien Bourdais, bien qualifié en 4e position, termine au 8e rang.

Pour Castroneves, la journée n’a pas été de tout repos. Après une mauvaise qualification, le pilote Penske a connu des soucis de boîte qui l’ont empêché de bien figurer. Au Brésilien de redresser la barre aujourd’hui pour ne pas voir Dixon lui voler la vedette au championnat.

L'horreur à Houston

Nous sommes dans le dernier tour de la seconde course disputée dimanche, et un accrochage impliquant Dario Franchitti et Takuma Sato va semer le chaos. Le pilote Ganassi décolle sur la monoplace du Japonais et termine sa course dans les grillages de protection. Les débris volent par dessus ces derniers et retombent dans la tribunes située derrière. Au moins 15 personnes selon les dernières informations seraient soignées, mais aucun blessé grave ne serait à déplorer. Une fin plutôt heureuse si elle se confirme, mais qui aurait pu être bien plus tragique. Dario Franchitti a été amené à l’hôpital pour des examens complémentaires. L’Ecossais a parlé et était conscient selon les officiels de l’IndyCar mais se plaignait du dos.

Ce matin, on apprenait que Franchitti souffre d'une commotion, d'une fracture d'une cheville et d'une fracture d'une vertèbre qui ne nécéssitera pas d'intervention chirurgicale.

Power s’impose

En ce qui concerne le résultat de cette deuxième manche du GP de Houston, c’est Will Power qui l’emporte. Le pilote Penske s’est débarrassé de Scott Dixon lors de l’ultime restart et a conservé l’avantage sur le pilote Ganassi. Dixon effectue toutefois une excellente opération puisque Helio Castroneves a encore connu une manche calamiteuse. Le Brésilien a endommagé sa boîte de vitesses en début de course et a dû rentrer aux stands pour réparer. Il repartira 28 tours plus tard, mais Castroneves perd les commandes du général.

Hinchcliffe termine 3e devant Wilson et Bourdais. Pagenaud prend la 6e place.