DTM - Hockenheim : Glock pour conclure

Timo Glock s’impose lors de l’ultime manche du DTM 2013 dans le temple des sports mécaniques allemands, Hockenheim. C’est le premier succès du pilote BMW dans la catégorie depuis son arrivée en début d’année en provenance de la F1. Il l’emporte devant Roberto Merhi et Bruno Spengler. BMW remporte le titre constructeur, seul enjeu de cette dernière levée.

DTM - Hockenheim : Glock pour conclure
Premier succès en DTM pour Timo Glock (Twitter)

C’est Bruno Spengler sur sa BMW qui s’est élancé depuis la pole sur la piste mouillée d’Hockenheim. Adrien Tambay est la principale victime du départ, pris dans un accrochage. Le pilote Audi pourra repartir et finir au 14e rang. Dans une épreuve où les contacts et autres escapades hors trajectoires ont été nombreux, Glock a fait jouer la stratégie pour venir chiper la première place à Spengler et Mehri après son dernier arrêt. Parti sur un relais initial plus long que ses rivaux, l’ancien pilote Toyota et Marussia F1 a réussi son baptême du feu en DTM en décrochant cette première victoire dans la série, qui plus est dans des conditions délicates.

BMW se console

Elles étaient si fortes en 2012. Les BMW ont subi en cette année 2013 la domination de Mike Rockenfeller et des Audi. Mais la firme à l’hélice avait l’occasion de décrocher le titre constructeur à l’occasion de cette dernière course 2013. Avec la victoire finale de Glock et la 3e place de Spengler qui remonte 3e au général derrière Rockenfeller et Farfus, le titre reste à Munich. Il faudra pourtant revenir plus fort en 2014 avec la future M4 pour venir chatouiller des Audi RS5 très fiable.

Pour finir, le déjà champion 2013 Mike Rockenfeller termine 16e de cette dernière manche et permet à son équipe du Team Phoenix de remporter le titre Team.