NASCAR - Martinsville : Gordon se relance

« Il ne faut jamais sous-estimer le coeur d’un champion. » Cette phrase de Rudy Tomjanovich, ancien coach des Houston Rockets en NBA, s’est parfaitement appliquée à Jeff Gordon hier. Le quadruple champion a remporté sa première victoire de la saison et sa 8e sur l’ovale de Martinsville et se replace du coup au championnat. Johnson et Kenseth sont désormais à égalité à l’issue d’une course intense.

NASCAR - Martinsville : Gordon se relance
8e succès à Martinsville pour Gordon (Nascar)

Johnson-Kenseth, Kenseth-Johnson. La première grande partie de la course a été dominée par les deux leaders du Chase. Malgré les nombreuses interruptions causées par les diverses poussettes et autres casses mécaniques, les deux larrons sont passés au travers des avatars pour pointer en bonne position à l’amorce du sprint final.

Un Carl Edwards chaud bouillant

Le pilote de la Roush Fenway Racing a été un des éléments perturbateurs de cette course de Martinsville. Dès le début de course, la Ford 99 est impliquée dans plusieurs contacts avec Burton ou Kvapil. Les vengeances étant de mise sur la plus petite piste de l’année, le peloton s’est souvent énervé comme en témoigne la furia à 100 tours de l’arrivée dans laquelle a été pris Johnson.

Edwards, Busch, Bowyer, tous s’en sont pris au quintuple champion Nascar, au point que l’on s’est demandé quand la 48 finirait en toupie. Johnson a pourtant fait parler toute sa maîtrise et s’est retrouvé dans le bon paquet pour le sprint final à 50 tours du but.

Gordon en impose

Sur une longue séquence finale sous drapeau vert, Jeff Gordon va effectuer le dépassement pour la gagne sur Kenseth à 22 tours du but. Gordon décroche une victoire très importante dans l’optique du championnat puisque elle lui permet de remonter 3e au général à 27 points du duo de tête.

Car oui, c’est un aigle à deux têtes qui est ce matin en tête du Chase. Matt Kenseth, 2e hier, un peu à la surprise générale tant ses performances sur ces petits ovales étaient en-dessous de celles de Johnson auparavant, reprend la tête à Johnson au bénéfice du nombre de victoires (7 contre 5). Kyle Busch a encore perdu du terrain hier. Il sera difficile pour le pilote Joe Gibbs d’être titré.

Gordon s’impose devant Kenseth, Bowyer, Keselowski et Johnson. Très belle course également de Danica Patrick sur un circuit compliqué pour les rookies. Danica termine 17e, première voiture non dans le tour, à l’issue d’une course sage où elle aura évité les nombreux accrochages.