Pol Espargaro : Portrait du nouveau champion du monde Moto 2

Pol Espargaro : Portrait du nouveau champion du monde Moto 2
Pol Espargaro : Portrait du nouveau champion du monde Moto 2

Les jeux sont faits pour la catégorie Moto 2 ! Pol Espargaro, l’Espagnol, devient le nouveau champion de la catégorie. Avec deux abandons de Scott Redding aux dernières courses, le titre n’était plus qu’à saisir.

Le pilote commence sa carrière en 125cm3 en 2006, n’étant âgé que de quinze ans cette année-là, il ne coursera que lors de sept grand prix. Premièrement en Wild Card. Il remplace ensuite Andrea Iannone pendant plusieurs courses, et devient alors le plus jeune pilote à se positionner dans les points. Mais la carrière d’Espargaro n’était pas faite pour être un long fleuve tranquille. En 2007, il fait une saison complète sur une Aprillia, et ne monte qu’une fois sur le podium à Estoril. Mais étonne par une régularité à toujours marquer quelques points. Il finit neuvième du classement.

2008, le talentueux Marc Marquez fait sa grande arrivée dans la catégorie. Le jeune Pol repasse sur une Derbi pour ses trois dernières années. Il monte sur le podium trois fois cette année-là. En 2009, au côté d’un grand nombre de pilotes étant en Moto 2 aujourd’hui, il finit quatrième au championnat et remporte deux courses. La bagarre avec Marc Marquez commence à faire rage en 2010. Alors que le podium n’est pas une dure épreuve pour le pilote, la victoire est beaucoup plus compliquée. Marc Marquez remporte le titre et passe en Moto 2. Pol part sans la couronne, en quête de nouvelles victoires.

Sa première année en Moto 2, sur une FTR n’est pas chaotique mais très pénible pour le pilote. Il ne monte que deux fois sur le podium, alors que Marquez rate le titre de très peu face à Stephan Bradl. En 2012, il passe sur une Kalex, et revient aux affaires. Avec quatre belles victoires, il célèbre son titre de vice-champion du monde malgré une grande malchance. A Barcelone il se fait percuté par Marquez, les premières polémiques commenceront alors pour le pilote. L’écart se creuse entre les deux rivaux.

La tranquillité revient en cette année 2013, pour Pol, c’était sans compter sur Scott Redding, l’anglais du Team Marc VDS s’impose très vite en course. Il est bien loin le bon temps où il se chamaillait avec Marquez. Redding est bon bagarreur, mais il n’est pas le dernier à jouer sur le mental du pilote. Taquinant l’Espagnol avec sa citation fétiche « Never give up », la guerre éclate. Ce début d’année est en dent de scie avec tantôt une victoire et ensuite une chute. A Silverstone, il est deuxième du classement provisoire à trente-huit points du leader. Il perd doucement espoir, mais ne laisse pas de côté son acharnement pour gagner. Prenant course après course quelques petits points.

A Phillip Island, Redding déclare forfait, le poignet cassé. Espargaro prend la tête du classement n’oubliant pas que rien n’est joué. A Motegi, l’Anglais prend le départ bien décidé à reprendre sa première place. Dès le premier tour, Esteve Rabat, troisième du classement, tombe, Scott Redding le percute et tombe à son tour. Le championnat est fait ! Si Pol Espargaro n’est pas au tapis avant le dernier tour il sera champion mondial de la catégorie Moto 2. La ligne d’arrivée est enfin derrière pour le pilote. Il obtient son tout premier titre.

En 2014, la moto de Cal Crutchlow, une Yamaha Tech 3, attend le pilote les bras ouverts, il pourra aussi retrouver Marc Marquez bien partit pour être champion cette année !