Motegi : Le majorquin qui ne voulait pas laisser filer son titre

Motegi : Le majorquin qui ne voulait pas laisser filer son titre
Motegi : Le majorquin qui ne voulait pas laisser filer son titre

Un temps mitigé, une chute de Marquez au Warm up, une Ducati en première ligne et un Lorenzo acharné. Motegi a offert au public une course monotone mais qui maintient le suspense pour la dernière manche de la saison. Après des essais libres annulés, à cause de la météo, Lorenzo s’est démarqué une fois de plus s’imposant en première position lors des qualifications. Marquez est deuxième suivi de Hayden qui s’est distingué pour son avant dernière course sur la moto italienne.

Départ au Japon, Lorenzo n’étonne plus et part comme une fusée en première position. Rossi réalise un départ sur les chapeaux de roues dépassant Marquez et Pedrosa dans les premiers virages. Le pilote italien rate un freinage et laisse passer les deux Honda Repsol aux avants de la course. Marquez revient très vite dernière Lorenzo qui ne lâchera pas sa position de tête. Comme à l’habitude dans la catégorie reine le podium restera inchangé. Lorenzo, Marquez et Pedrosa forment le bon trio espagnol du week-end.

Deuxième erreur pour Rossi qui prend un virage beaucoup trop large et se retrouve onzième. Il ne sera tout de même pas déçu de sa place finale : sixième derrière Bautista et Bradl.

Aleix Espargaro repart du Japon en froid avec son équipe s’étant retrouvé sans frein au beau milieu de la course et ayant du déclarer forfait.

Résumé final de la dernière course outre Atlantique : Lorenzo revient à treize points du leader du championnat et prolonge l’attente du titre. Il devient également le pilote avec le plus de victoires cette année et offre à Yamaha sa deux centième victoire en catégorie reine. Pedrosa dit « Au revoir » au titre pour la huitième année consécutive !

Beaucoup plus d’émotion côté Moto 2, la course commence et s’interrompt aussitôt. Alex Marinelarena, Scott Redding et Esteve Rabat sont au tapis. L’Espagnol remonte rapidement sur ses deux jambes tandis que l’Anglais reste au sol. L’ambulance arrive et le public se fige. Plus de peur que de mal pour le pilote Marc Vds qui est bien conscient. Dominique Aegerter tombe en solitaire avant le drapeau rouge et est le seul pilote à repartir lors du second départ. A cet instant, le jeune Espargaro réalise que le titre est à portée de main, il faut rester dans les points et non essayer d’être premier aujourd’hui. La course est réduite à treize tours et l’Espagnol part en tête ! A l’arrivée, le titre de champion du monde l’attend enfin après avoir combattu avec Marquez les deux années auparavant. Le pilote partira l’an prochain dans le Team Tech 3 dans la plus haute catégorie.

Moto 3, le championnat reprend de plus belle avec une première chute de Salom, le leader du classement repart et se retrouve à nouveau à terre. Rins voit la première place se profiler à l’horizon. Trop d’émotion ou erreur du pilote ? Il tombe également. Sa moto lui est retirée mais le pilote ne l’entend pas de cette manière. Il reprend la machine et démarre de plus belle pour finir vingt quatrième de la course. C’est au tour de Vinales d’espérer devenir le leader, c’était sans compter sur Alex Marquez qui remporte sa première course en grand prix sous les yeux émus de son père. Avec trois cents points Salom demeure premier, Vinales passe deuxième avec deux points de moins et Rins troisième avec cinq points d’écart. Le titre sera donc distribué lors de la dernière course et peut-être même dans le dernier virage à Valence.

Dernière manche de la saison le 10 Novembre à 11H, horaire traditionnel.