Moto 3 : une première victoire pour le team VR 46

Après deux succès de l’Australien Jack Miller, c’est au tour de Romano Fenati, du team VR 46, de monter sur la première marche du podium. Une course dont le dénouement fut pour le moins controversé…

Moto 3 : une première victoire pour le team VR 46
Moto 3 : une première victoire pour le team VR 46

Jack Miller ne nous étonne plus, ce pilote qui était resté dans l’ombre ses premières années de carrière, est devenu aujourd’hui le pilote favori au championnat du monde. Dès le début du week-end, il s’impose comme le leader et marque le meilleur temps aux qualifications. Romano Fenati est cinquième, le premier au championnat démarre avec la victoire en tête. Très vite, Alex Marquez partant de la onzième position reprend place par place les devants de la course. Un noyau de cinq hommes se forme petit à petit en bataille pour la gagne.

Pendant ce temps le coéquipier de Romano Fenati, Francesco Bagnaia fait une chute et ne repartira plus. De son côté Karel Hanika, fait un premier saut de le bac à gravier, redémarre et refait une seconde cambriole qui mettra fin à sa course.

Aux avant-postes, des motos bien connues du public se disputent toujours le podium. Le jeune Belge, Livio Loi, pointe alors son nez dans le groupe de tête. Il démarrait de la neuvième place et n’avait  pour le moment marqué que des résultats moyens vu son jeune âge. C’est donc le jour de ses dix-sept ans que le pilote a montré qui il était en s’imposant près de Marquez, Miller et Fenati.

Un spectacle à couper le souffle ! Chaque seconde compte, jusque dans les derniers virages. Romano Fenati pousse légèrement Miller, l’Australien se retrouve troisième, une investigation est lancée. Le deuxième sur le podium, Alex Marquez, est le seul heureux du trio.

Jack Miller, mauvais perdant, refuse de serrer la main de Fenati qui lui présente ses excuses. Face aux journalistes l’Italien est bien embêté de la situation. Il aura donc fallu attendre dix longues minutes pour que l’hymne national retentisse. Et comme si les faits de course n’étaient pas assez contraignants, c’est la Marseillaise qui est lancée pour le pilote Italien. L’équipe VR 46 sourit et détend l’atmosphère, Fratelli D’Italia se fait enfin entendre. Pour le plus grand plaisir du nonuple champion du monde et chef du team, Valentino Rossi.

Cette saison commence sur les chapeaux de roues en Moto 3, ce dimanche à Jerez qui sortira vainqueur de cette bataille infernale ?