Moto 2 : Un Suisse sur la première marche du podium

Première pole-position et première victoire en Grand Prix pour Dominique Aegerter. Après une longue bataille avec Mika Kallio, le Suisse peut enfin se reposer durant la trêve.

Moto 2 : Un Suisse sur la première marche du podium
Moto 2 : Un suisse sur la première marche du podium

Aegerter, Kallio et Rabat, le départ est lancé pour une course sans grand mouvement comme à l’habitude depuis ce début de saison 2014. Le Suisse a enfin commencé à attaquer une première fois à quatre tours de l’arrivée, avant de se faire repasser deux tours plus tard. Il a finalement eu le dernier mot en devançant Kallio dans les derniers virages, même si cette victoire s’est jouée à un cheveu. Aegerter  a franchi la ligne d’arrivée moins d’un dixième de seconde avant son rival.

Au deuxième plan de cette course, à une dizaine de secondes du vainqueur, même scénario entre Corsi et Rabat. Sauf qu’ici, Simone Corsi a pris le dessus sur Esteve Rabat en fin de course pour s’offrir son second podium de la saison. Quatrième à l’arrivée, Rabat ne compte plus que 19 points d’avance sur Kallio en tête du classement général. Lui qui avait démarré la saison sur les chapeaux de roues, la menace plane sur le pilote espagnol.

Maverick Vinales, est revenu sur les premiers à la mi-course mais n’a malheureusement pas pu se joindre à la bagarre. Le pilote a donc terminé en bon cinquième évitant peut-être de prendre des risques inutiles. Le petit nouveau dans le team Pons conserve donc sa troisième place au classement général avec 50 points de retard sur le leader provisoire.

Malgré les nombreuses sécurités sur la moto, la machine de Zarco a pris feu en plein milieu de la course. Ejectant dans sa trajectoire le pilote qui a eu plus de de peur que de mal. Des flammes surgissent de la carrosserie enfumant une partie de la piste. A noter la 13è place du tricolore Louis Rossi.

Les courses Moto 2, se suivent paisiblement mais ne se ressemblent pourtant pas. Rabat, Kallio et Vinales peuvent encore espérer remporter cette saison. A la mi-saison, tout est encore possible puisque ce week-end le Suisse Aegerter a prouvé qu’il ne s’arrêterait pas en si bon chemin.