Moto 3 : Rins répare son erreur

Croyant l’emporter à Brno, Rins a cette fois-ci, préféré rester concentrer au-delà de la ligne d’arrivée pour ne plus voir la victoire lui échapper entre les roues.

Moto 3 : Rins répare son erreur
Moto 3 : Rins répare son erreur

Rins s'élance le plus vite de la pole. Les premiers enchaînements en tête peuvent être un cadeau empoisonné, surtout devant Antonelli, Marquez, Bastianini et Jack Miller, également auteurs d'un bon départ. Alex Marquez passe à la tête devant son coéquipier, Rins, tandis que Jack Miller poursuit ses bons résultats en recollant les deux pilotes Repsol. L'Australien a cependant affaire à un pilote de taille : le jeune Enea Bastianini, redoutable dans les freinages.

Derrière, un second groupe s’est constitué: Masbou est à une seconde du quatuor de tête. Le Français doit se battre avec ses poursuivants, notamment Oliveira et Kornfeil. Les hommes du premier plan prennent maintenant un rythme assez lent, aucune échappée n’est possible et le deuxième groupe rejoint le premier dans le dernier tiers de la course.

C'est de cette manière que Batianini se retrouve en tête devant Oliveira et Rins. Et tout ce monde n'est séparé que par moins d'une seconde et demie après la moitié de course.

La cadence s'accélère à cinq tours de l'arrivée. Les quatre hommes de tête en oublient même leur poursuivant, relayant Miller, en difficulté sur sa KTM officielle, en septième position. Deux tours plus loin, Alex Marquez reprend les devants, mais Bastianini réplique très vite et entame le dernier tour à la plus belle place. Plutôt pas mal pour ce gamin d’à peine seize ans.

Suite à un petit écart, le pilote Gresini se fait doubler par Rins et Marquez, qui passent la ligne d’arrivée quasi en même temps. Une belle revanche pour Alex Rins qui n’a pas démérité aujourd’hui ! Durant le tour de « parade », malgré sa belle course Bastianini se fait percuter par Hanika encore fort maladroit dans ses débuts. Plus de peur que de mal, l’Italien arrive tout de même au podium sur sa moto.

Miller reste toujours premier au classement général, mais avec ce résultat moyen, Marquez le rattrape peu à peu dans la course au titre. Les six premiers candidats au championnat sont encore très serrés et chaque erreur peut coûter chère à celui qui l’a commettra…