Moto 2 : Un doublé supplémentaire pour Marc VDS

En Moto 2, stratégie et technique sont de mise plus que jamais. Les deux premiers pilotes étaient du team Marc VDS, voilà une certitude ! Mais à deux tours de l’arrivée, le choix de Mika Kallio aurait bien pu changer le podium final face à Esteve Rabat.

Moto 2 : Un doublé supplémentaire pour Marc VDS
Moto 2 : Un doublé supplémentaire pour Marc VDS

Partant de la première position le pilote finlandais était prêt à montrer qui était le plus fort dans le team belge. Il s’est dévoilé très difficile à battre et a mené presque l’entièreté de la course. A quelques tours de l’arrivée Rabat a tout de même dépassé son coéquipier. Le scénario avait déjà été écrit de la même manière lors de la course à Silverstone.

Jusqu’à l’avant dernier tour les deux pilotes se sont suivis sagement. Kallio décide enfin de repasser Rabat, peut-être un peu trop tôt. En effet, un tour après, dans le même virage, l’Espagnol retente la même opération, qui s’avère être gagnante. Le Finlandais déçu aurait dû attendre un peu plus et assurer une nouvelle victoire au sein du team VDS.

Le troisième sur le podium, Johann Zarco a très vite pris place à cette position. A moins d’une chute le pilote était à l’abri de tout dépassement.  Sa régularité lui a permis de finir avec trois secondes d’avance sur Maverick Vinales, qui a bataillé jusqu’au bout avec Dominique Aegerter pour prendre la quatrième place tandis que le Suisse a plus tard cédé la cinquième à son compatriote Tom Luthi.

Les heureux en moto 2 du week-end ont brillé par leur régularité et leur sans-faute. Quant aux déçus : Cardus avait pris dans le premier tour la première position mais a très vite chuté et a été contraint d’abandonner l’épreuve du jour. D’un autre côté Jonas Folger, peut-être distrait, avait été au-delà des vibreurs dans un virage. Pris par la direction de course pour un raccourci, le pilote devait rendre en trois tours une position. Deux tours s’écoulent et rien ne semble faire comprendre à l’Allemand ce qu’il doit faire. Enfin, le panneautage lui tape à l’œil, il se retourne les pilotes derrière lui sont loin. Il leur fait signe de venir, et vite ! Le troisième tour s’écoule, son successeur le passe, il est malheureusement trop tard. Folger est disqualifié après avoir fait une course sans presque aucun ratage. 

Il reste cinq courses Moto 2 à disputer. Tout semble jusqu’ici au beau fixe pour qu’un des deux pilotes Marc VDS soit sacré champion du monde. Mais lequel des deux ? Rabat a aujourd’hui vingt-deux points d’avance autant dire même pas une course entière. Tout est encore jouable pour Kallio…