Motegi : Marquez vole la vedette à Lorenzo

On l’avait prévu, Marc Marquez serait titré avant la derrière course. Il reste encore trois épreuves à disputer et aujourd’hui le champion du monde à tout conquis. Le cœur de ses fans et le pays du soleil levant, où Lorenzo règne depuis pourtant deux ans….

Motegi : Marquez vole la vedette à Lorenzo
Motegi : Marquez vole la vedette à Lorenzo

Dovizioso, Rossi et Pedrosa : Voilà la première ligne sur la grille de départ. Une grille qui laissait peut-être présager une victoire de Rossi ou une remontée de Pedrosa au classement général. Il n’en n’est rien ! Partant de la quatrième position, Marquez préparait à son public une belle surprise.

Rossi se place bien dès le départ et réalise le All Shot. Le doctor a mené plusieurs tours en tête. Mais Lorenzo n’était pas loin. Tour après tour le Majorquin ne cessait de se rapprocher dangereusement de son coéquipier. Rossi se retrouve donc deuxième, seconde bataille celle avec Marquez, qui était pourtant sixième dans les premiers tours. Mais avant tout, il doit dépasser le second pilote Honda, Pedrosa et Andrea Iannone pour revenir dans la roue d’Andrea Dovizioso. C’est après le neuvième tour qu’il a pu atteindre Rossi. Décidemment, le jeune espagnol n’a pas si facile que ça avec le nonuple champion du monde. Après une première tentative immédiatement répliquée. Il le passe finalement à six tours de l’arrivée. Et a par la suite distancé son adversaire pour peut-être parvenir jusqu’à Jorge Lorenzo. Mais en vain.

Derrière Rossi, Pedrosa s’est emparé de la quatrième position. Les deux pilotes sont désormais à égalité pour le titre de vice-champion du monde. Et non loin, Lorenzo peut encore lui aussi atteindre ce sacre, en revenant à seulement trois points des deux pilotes présents depuis le début de la saison dans le trio de tête. La fin de saison s’annonce donc mouvementée, non plus pour le titre mais pour la médaille d’argent et de bronze. Mais alors qui restera sur le carreau ? Qui sera le meilleur des trois ?

Aujourd’hui, plus que jamais Marc Marquez a prouvé que tous les records lui appartenaient. Plus jeune champion du monde en catégorie reine, premier espagnol titré deux fois de suite. On en passe et des meilleures ! Marquez a déjà quarante-trois victoires au compteur. Et malgré un début de saison complétement fou, avec dix victoires d’affilées, suivi d’une seconde partie de saison en demi-teinte. Le pilote prouve qu’il n’est pas champion du monde une seconde fois par hasard.

Un premier titre vient d’être distribué en Moto gp pour 2014. En moto 2, il semble être prédestiné à revenir à Rabat. Tandis que celui de Moto 3 peut encore être attribué à Marquez (le petit frère de Marc), Miller ou encore Rins. Une chose est sûr si Alex Marquez suit les traces de son frère et devient le champion du monde moto 3 cette année, ça sera la première fois que deux frères sont titrés la même saison.

Rendez-vous dans une semaine, même heure, même fuseau horaire qu’au Japon à partir de quatre heure sur le circuit de Philip Island. Circuit piégeur, circuit où l’âme de Casey Stoner plane encore.