Qatar: Fratelli d'Italia

La saison 2015 a enfin commencé, sans chute, avec de beaux dépassements, une course rythmée qui a laissé le suspense jusqu'à la dernière minute. Trois Italiens ont pris place sur le podium laissant les Espagnols sur le carreau. Valentino Rossi ouvre le bal et promet une rude compétition cette année.

Qatar: Fratelli d'Italia
Qatar: Fratelli d'Italia

Ducati n'avait plus gagné depuis des années, Dovisiozo est en pole. Peut-il y croire? La marque italienne peut-elle enfin rivaliser cette année? Rien n'est sûr, cependant les deux pilotes du team y croient dur comme fer! Pedrosa est deuxième sur la grille. Et pour cette première course, Marquez offre une médiocre troisième place.  

Toute la première ligne est en pneus mediums, Rossi, lui comme à son habitude n'a pas fait comme tout le monde et est parti en gommes durs. Vingt-deux tours au programme.  

Dovizioso part en tête devant Lorenzo et Iannone. On ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé entre Marquez et Bautista les deux pilotes se sont frôlé, la Honda a été tout droit, pendant que Alvaro Bautista abandonnait la course. Marquez rate complètement son départ et se retrouve dix septième ! Ca démarre très dur. Les spectateurs ne comprennent plus rien, les temps changent: derrière Iannone il y a Hernandez, puis Bradley Smith, pas de Honda HRC. Les seconds plans de 2014 deviendrait-ils les leaders de 2015? Une chose est sûr ils vont corser le jeu des pilotes officiels. Lorenzo attaque au deuxième tour, il a vu l'opportunité et passe en tête.   

Pour l'instant, Pedrosa  est sixième, Rossi septième, Marquez onzième. Mais le champion du monde en titre ne compte pas se laisser abattre. La Yamaha de Lorenzo, les Ducati de Dovizioso et Iannone ont formé un petit groupe à l'avant. Mais ils ne jouent pas les tendres. Rossi arrive enfin derrière eux en quatrième position et réalise le meilleur chrono. Lorenzo bien connu pour des courses en solitaire n'arrive pas à se débarrasser des Ducati. Une belle chance pour Valentino qui ne cesse de se rapprocher. 

Cette course en tête reste tout de même un cadeau qui peut être empoisonné pour le Team Italien. En effet, comme l'an dernier les pilotes avaient droit d'embarquer quatre litres d'essence supplémentaire (24 au lieu de 20), utiliser un pneu arrière plus tendre et 7 moteurs  supplémentaires (12 au total). Néanmoins, si un des pilotes remporte une course cet avantage pourrait peut-être leur être retiré.   

Les deux Honda reviennent à quatre secondes derrière le groupe de tête. C'est donc une bagarre à quatre que vont nous offrir les pilotes au Qatar. Dovisiozo passe devant Lorenzo, il le repasse, la course est loin d'être finie. Rossi passe devant Iannone et s'envole pour une victoire. Marquez est le plus rapide mais reste derrière.  

Il reste à peine quelques tours, Dovisiozo est premier, Rossi vient de passer Lorenzo. Les Yamaha avaient fait de mauvaises qualifications, mais la course les a reboosté. Trois tours avant la fin, Iannone passe enfin Lorenzo, le podium sera italien!  

Pour savoir qui sera le vainqueur il faudra attendre dans la ligne droite. Durant tout le circuit Rossi est très bon et devient Leader. Dans la ligne droite, la Ducati l'emporte. Pour le dernier tour, Dovi garde espoir de le passer à la dernière seconde. Le Doctor s'est montré intelligent et a su gérer l'écart. Pour remporter la première course de cette année 2015. 

C'est la fête chez Yamaha et Ducati. Marquez quant à lui rentre dans son box, la mine plutôt boudeuse, son sourire s'est envolé. Mauvais perdant? Cela serait bien dommage pour ce jeune pilote dynamique. Sur le Podium l'hymne italien retentit pour les trois pilotes. Rossi regarde vers le ciel, et si Simoncelli voyait ce beau podium, il serait ravi.  

Le 12 avril, toujours en soirée, c'est sur le circuit d'Austin que s'élanceront les pilotes. Un circuit qui réussit si bien à Marquez, en général. Le code a peut-être changé en 2015, et cette saison nous réserve bien des surprises!