Moto 3 : Kent l’emporte de justesse

Un petit groupe de pilotes bagarreurs s’était donné rendez-vous sur le circuit de Jerez. Quartararo fait l’erreur fatale et offre une victoire supplémentaire à Kent.

Moto 3 : Kent l’emporte de justesse
Moto 3 : Kent l’emporte de justesse

Pour ce week-end en Espagne, le jeune français, Fabio Quartararo, qui vient à peine de fêter ses seize ans avait marqué la pole, suivi de Kent toujours présent et Oliveira qui devrait enfin bien se positionner durant la course.

Oliveira part en tête devant Quartararo, Kent fait un départ moyen et se retrouve vite en cinquième position. A la fin du premier tour, l’Anglais montre qu’il compte bien continuer sur sa lancée de 2015 et est deuxième.

Aujourd’hui, contrairement à l’Argentine, il est hors de question de laisser filer Kent, même si il prend la tête de la course dès le quatrième tour. C’est plutôt mal partit pour Fabio qui le suit, le jeune garçon est en bagarre avec Oliveira et Binder. Kent creuse déjà un petit écart, les trois pilotes derrière lui se bagarrent assez bien et Vazquez les rejoint très vite. Ça se corse pour la victoire ! Un deuxième groupe s’est formé derrière, mené par Fenati, mais pour eux impossible de rattacher le clan des leaders.

Soudain tout change le Français passe les KTM de Binder et Oliveira. Kent passe en quatrième position, gros bouleversement pour le podium final. Tout est à refaire pour l’Anglais. Les cinq hommes sont très proches l’un de l’autre, mais celui qui veut la victoire avec hargne c’est bien Kent, qui a déjà remporté les deux derniers GP. Il repasse en tête. On en oublie les autres pilotes pourtant à l’arrière Ono et Kornfeil s’accrochent, le pilote Leopard reçoit même la moto de son adversaire sur la tête, le sang des spectateurs se glace, mais plus de peur que de mal, le pilote se remet sur ses deux jambes.

Il ne reste plus que quelques tours, Vazquez lâche un peu les leaders. Le groupe des quatre se bat toujours autant, Binder est présent, mais il ne prend jamais la tête de la course, le pilote est juste là pour semer le trouble. Dernier tour, Binder désespère et pense qu’il ne montera pas sur le podium ce week-end. Kent est devant avec Oliveira, Quartararo tente le tout pour le tout en essayant de passer devant. Il se rate mais reste sur ses roues et est relayé en quatrième position. Binder sera finalement en troisième place. Le gagnant du jour comme depuis trois courses c’est Kent évidement, le rude concurrent ne compte rien lâcher cette saison.

Bilan de la course à Jerez, Kent a déjà trente et un points d’avance sur Vazquez. On a trouvé le prétendant au titre de cette année. Mais tout peut encore changer. Dans deux semaines, sur les terres françaises, Fabio Quartararo l’emportera peut-être et mettra un terme à la gloire de l’Anglais…