Moto 3 : Les Français y ont cru, l’Italie l’emporte

Après un week-end sous le feu des projecteurs, Fabio Quartararo a chuté et n’a donc pas pu accéder au podium. Un triplé italien sur des terres françaises, malgré un Kent qui était venu de la dernière ligne pour semer le trouble !

Moto 3 : Les Français y ont cru, l’Italie l’emporte
Moto 3 : Les Français y ont cru, l’Italie l’emporte

Le début du week-end sur le circuit du Mans avait réservé de grandes surprises : pluie, soleil, vent, le temps était déjà bien passé par tous les stades. Fabio Quartararo avait marqué la première position en qualification pendant que les pilotes « Léopard » étaient dans les derniers n’ayant pas pu sortir…

La course est lancée, Quartararo est un des seuls habitués des avants postes cette saison, il va devoir entrer en bagarre avec des pilotes qu’il connaît beaucoup moins. Il rate son départ, ne s’envole pas et se retrouve très vite confondu dans le premier paquet. Son coéquipier qui partait second, chute assez rapidement et dit adieu à la bagarre française.

Fabio est donc en quatrième place derrière Bagnaia, Antonelli, Fenati. À ce moment, Kent qui partait du fond de grille est déjà en train de remonter. Tour après tour, il passe des pilotes et soudain comme par magie, il se retrouve en dixième position ! Fenati tente déjà de creuser l’écart avec le groupe de tête mais les adversaires sont tout de même redoutables.

Beaucoup avaient misé pour la victoire de Fabio, rien n’est encore perdu mais cette course est faite de grands rebondissements ! En effet, partit de la dix-huitième position, Bastianini revient en tète. Ce qui ne fait pas du tout les affaires de Fenati, ils se repassent plusieurs fois c’est très chaud déjà entre les deux pilotes.

Quartararo se bat pour la deuxième place mais n’arrive pas à atteindre le leader qui pour l’instant est Romano Fenati. À dix tours de la fin, Kent est huitième, c’est le dernier du groupe de tête mais s’il est arrivé jusque-là, il est encore capable de tout.

Les pilotes français tombent un à un. Quant à Quartararo, il reste sur ses roues. Il est le français imbattable qui fera à coup sûr retentir la Marseillaise, il fonce, il attaque, il ne s’arrête jamais, et puis c’est la chute ! Le pilote est au tapis, la gloire française s’écroule en une fois. Ça sera un podium italien ce dimanche.

Kent est passé quatrième. En tête, trois Italiens, Fenati défend sa place de leader et montre à Bastianini et Bagnaia qu’il veut gagner plus que tout.

Trois tours, Kent commence par attaquer Bastianini, à deux tours du bout. Bagnaia joue la première victoire de sa carrière, le pilote n’avait jamais montré une telle capacité lorsqu’il était chez VR46. Fenati le passe et restera d’ailleurs leader jusqu’au bout, Kent, malgré beaucoup d’espoir, ne sera pas sur le podium. Les trois pilotes se battent jusqu’à la fin, Bastianini saura saisir l’opportunité pour rester deuxième devant Bagnaia.

Un peu trop de pression pour Quartararo, la jeunesse lui apprend déjà la patience, il pourra peut-être prendre une bonne revanche sur les Italiens qui lui ont volé son grand prix. Dans deux semaines c’est sur le circuit du Mugello en Italie que tout se déroulera. Le classement montre que Kent a déjà trente-sept points d’avance, mais la saison ne fait encore que commencer. Tout est encore possible à ce stade de la compétition, Fabio Quartararo compte bien reprendre sa moto à la poursuite de la victoire !