Moto 2 : toujours pas de Marseillaise, Luthi stoppe le rêve français

Comme en moto 3, tous les scénarios ont été envisagés sur le circuit du Mans, Luthi pouvait se positionner en champion ici, c’était sans compter sur Rins qui semble depuis le début de la saison excellent. Le champion du monde en titre Rabat ou encore Zarco. Les paris étaient vraiment compliqués ce week-end.

Moto 2 : toujours pas de Marseillaise, Luthi stoppe le rêve français
Moto 2 : toujours pas de Marseillaise, Luthi stoppe le rêve français

La course est lancée, ce sont Zarco et Lowes qui vont se battre tout d’abord, pour sortir leur épingle du jeu et accrocher la première position. Rins gâche totalement sa pole position et se retrouve à l’arrière, ça commence mal pour le talent prometteur du Moto 2.

Zarco en profite pour prendre un peu son envol, mais Luthi est derrière lui et ne tarde pas à le recoller pour prendre la tête de la course.

Comme toujours en moto 2, les grandes actions se passent en début de course, dès le quatrième tour Rabat poursuit Zarco. On fait le bilan des pilotes prometteurs, on dresse la liste de ceux qui peuvent encore accrocher le titre. Et justement un des rookies qui devait normalement se manifester aux avants postes, Alex Marquez, chute. La course est finie pour lui. Décidément le petit frère de Marc n’aura pas encore su se montrer cette année.

La discussion est ensuite au classement général en conservant une place de leader Luthi prendrait la deuxième place reléguant Folger derrière lui. C’est le moment de s’imposer pour prendre un maximum de points. Il prend une belle avance, la bagarre devient quasi impossible. Heureusement, Zarco s’accroche à sa moto pour ne pas chuter et tout de même concrétiser le rêve français en grimpant sur le podium.

Et justement, Folger tombe et se prive de quelques points au classement général. Zarco tente toujours de raccrocher Luthi, il n’arrivera néanmoins pas à revenir carrément sur lui et se bagarrer.

Il reste dix tours, il y aura peut-être une attaque de Rabat sur Zarco. À huit tours du bout, Rabat passe effectivement Zarco. Luthi a augmenté son avance à une seconde et demie… Rins glisse dans le bac à graviers il ne restait pourtant que trois tours, dommage. Son coéquipier Salom fait de même et pourtant il offrait une de ses plus belles courses dans la catégorie moto 2.

Luthi gagne en cavalier seul, Rabat le suit et Zarco complète le podium. Il s’en est valu de peu pour le français !

Au classement général, quarante points séparent Zarco de Rins, le premier et le septième. C’est dire comme tout peut encore basculer. Pour la sixième manche de l’année au Mugello tout pourrait encore changer mais aucun pilote n’est prêt à lâcher prise !