Assen: Rossi montre à Marquez qui est le maitre de la cathédrale

Première pole de l'année pour Rossi, neuvième victoire à Assen, en route vers un dixième titre. Beaucoup de chiffres pour un seul pilote. Mais pourtant, le Doctor redore son blason face au champion du monde en titre, que tout le monde pensait imbattable il y a un an. Lorenzo avait offert lors des derniers grand prix une belle brochette de victoires. Valentino Rossi met le point final au règne espagnol, et se positionne à la meilleure place pour s'approprier le titre 2015.

Assen: Rossi montre à Marquez qui est le maitre de la cathédrale
Assen: Rossi montre à Marquez qui est le maitre de la cathédrale

Petit coup d'œil dans le rétroviseur: En catalogne, Lorenzo avait dominé une fois de plus devant Rossi, qui partant de la huitième position était arrivé tant bien que mal derrière Jorge. Pour Marquez, même ambiance que depuis le début de la saison, petite balade dans les graviers et retour direct au box. Pas de chance pour le champion du monde qui voit le titre s'envoler. Direction Assen avec au classement général un tout petit point séparant les deux pilotes Yamaha.

Les qualifications au Pays-Bas promettaient une course inoubliable, une pole position de Rossi, suivi d'Aleix Espargaro. La Suzuki ne suivra pas lors du départ, c'est le holeshot assuré pour le Doctor. Marquez est en troisième position, s’il ne tombe pas, encore, il peut lui aussi devenir l'acteur principal de cette huitième manche de l'année.

Ciel menaçant sur le circuit, depuis le matin, il y a beaucoup de vent et de gros nuages noirs. Quelques gouttes mais pas assez pour mouiller la piste lors de la course Moto 3. Pendant warm up, les motos de la catégorie reine ont rodé les pneus pluie. Ça promet déjà. Les fans de Rossi, eux, sont en ébullition...

Vingt-six tours au programme. Rossi est parti en tête, devant Espargaro et Marquez, qui passe vite deuxième. Pol Espargaro est troisième, Lorenzo quatrième ! Puis troisième. Eh bien voilà, nous connaissons déjà le podium, ça a été rapide, mais du beau spectacle est tout de même encore à voir.

Lorenzo affiche le record du tour en course, il est temps pour Rossi de remettre un coup de gaz!  Et c'est Marquez qui redonne un coup, et prend à son tour le record. Iannone est passé quatrième, mais Lorenzo a déjà pris un peu d'avance. Barbera et Miller s’accrochent, au revoir ! Et bon retour au stand pour les deux. On se demande encore ce que l'Australien fait dans la catégorie reine, lui qui n'a même pas décroché le titre en Moto 3...

Rossi bat le record de la piste en course. Il est déchainé sur le TT Circuit, il se prépare à réitérer la victoire d'il y a deux ans. Marquez roule juste derrière le leader durant plusieurs tours, il se rapproche un peu plus de Rossi à chaque fois, mais l'Italien ne compte pas se laisser avoir.

Et puis enfin du spectacle: il est dans les roues de Rossi. Lorenzo reste derrière, plus malin que Marc, qui fonce toujours plus au risque de faire encore une glissade... Le Majorquin s'assure déjà seize points et garde une belle place au classement général.

Derrière, grosse bagarre pour la quatrième place, les deux Espargaro, Crutchlow, Dovizioso. Devant, la bagarre Rossi-Marquez devient vraiment démentielle ! Le pneu avant plus dur de Marquez peut-être essentiel en fin de GP. Lorenzo est à plus de trois secondes ! Derrière, les deux Ducati, puis Crutchlow qui vient de passer les deux Tech3. Et il passe aussi Dovizioso. Belle performance de l'Anglais.

Dix tours du bout, première attaque de Marquez. Qui ne passe pas, mais Rossi a la pression. Chaque tour est très propre, méticuleux, Rossi sait qu'il doit se méfier de la furie qui le suit. Marquez comme toujours est plus brouillon et y va de plus en plus. La sagesse et la fougue se rencontrent pour le duel de l'année.

Il reste sept tours, Marquez passe en bout de ligne droite ! La différence de pneus va terriblement gêner Rossi. Mais il ne lâche rien. Rossi repasse premier à trois tours de la fin ! La foule hurle ! Rossi aime les bagarres, les fans en délires et titiller un peu plus Marquez.

Dernier tour, dernier virage, Rossi est poussé dans les graviers par Marquez. Il a le choix soit ils s'étalent tous les deux soit Rossi coupe à travers et s'offre la victoire. Le choix est vite fait. C’est sa troisième victoire de l’année, sa neuvième ici à Assen depuis le début de sa carrière.

Investigation? Non! Réclamation de Honda? Peut-être. Les deux amis du Moto Gp se congratulent, ils s'apprécient vraiment ces deux-là. Tant pis pour la rancœur, il n'y aura pas de souci pour Rossi, qui n'avait pas le choix dans le dernier virage. La foule est en délire, la star du Moto Gp a encore fait un superbe coup. Le soleil cogne vraiment fort, et laisse une note lumineuse sur cette journée endurante.

Dans deux semaines, C'est en Allemagne avant la trêve estivale que le départ sera lancé. Lorenzo est à dix points de Rossi. Si Lorenzo gagne, Rossi devrait être quatrième pour céder sa place de champion. Mais il n'est pas prêt à s'incliner comme ça. Marquez se tient sur ses gardes, il est temps de montrer qui il est et qu'il n'a pas changé de l'an dernier!