Philip Island : La chasse est ouverte

Entre réjouissance et désillusion, les pilotes Moto Gp sont passés par toutes les émotions en Australie. Lorenzo pensait la course acquise, c’était sans compter sur Marc Marquez qui est parti tel un prédateur chasser sa proie. Une course folle qui renforce une fois de plus le suspense pour le titre.

Philip Island : La chasse est ouverte
Philip Island : La chasse est ouverte

Séance qualificative difficile pour Valentino Rossi, il n’est que septième sur la grille. Marquez prend le meilleur temps, lui qui n’a jamais gagné ici. Entre Lorenzo et Iannone, la situation est plus que tendue, l’Italien a pris le meilleur sur son adversaire, lui arrachant la seconde position. Résultat : un Jorge pas très content, ça en devient une habitude.

Seul Marquez peut empêcher Lorenzo de prendre d’un seul coup un maximum de points à Rossi... Si le champion du monde en titre ne part pas à la faute, il peut réserver un superbe spectacle.

Les pilotes sont sur la grille de départ, Lorenzo veut tout donner sur le circuit australien, c’est l’occasion pour lui de se rapprocher un peu plus du titre.

Vingt-sept tours au programme. Rossi est très concentré, fini de rire, il est peut-être en train de perdre le championnat que ses fans attendent avec impatience.

Le scénario que Lorenzo redoutait est en train de se produire : Iannone est parti en tête ! Il peut désormais bloquer le Majorquin, éviter une folle avancée de sa part et permettre à Valentino Rossi de revenir. Lorenzo passe pourtant en tête avant la fin du premier tour. Rossi est sixième. Mais Iannone ne se laisse pas faire pour autant et repasse Lorenzo ! Manque de chance pour l’Italien, une mouette percute sa moto laissant des plumes partout sur la piste, ce petit incident, rend la place de leader à Jorge. Heureusement une plume n’est pas venue chatouiller le nez de Lorenzo, il aurait encore plaidé la malchance. Bref ! Iannone ne se laisse pas démonter et réplique rapidement. Rossi pendant ce temps est un peu bloqué derrière Crutchlow, ce n’est pas pour le moment que Valentino pourra aller se mêler aux leaders.

Dès le troisième tour, Rossi est enfin quatrième, derrière Lorenzo, Iannone et Marquez. Un tour plus tard, Rossi passe Iannone, il est troisième derrière Marquez. La vraie bagarre commence et elle ne cessera pas jusqu’à la ligne d’arrivée. Marquez est un peu large, Rossi prend la deuxième place. Le numéro 93 repasse tout de suite et chasse Lorenzo, qui a déjà pris une petite avance. Mais vu la guerre qui éclate derrière lui, et le retard que les pilotes prennent en se disputant le podium, Lorenzo n’est pas très en forme, il n’arrive pas à s’envoler comme il le fait d’habitude. Iannone donne le meilleur avec sa Ducati qui file devant, et dépasse Marquez et Rossi d’un seul coup.

Si Lorenzo l’emporte et que Rossi échoue au pied du podium, le chouchou italien n’aurait plus que six points d’avance sur son coéquipier et adversaire. On se fait des frayeurs du côté Yamaha. Rossi fait le record du tour ! Déchaîné, le doctor en profite pour repassé Iannone. Le pilote Ducati pouvait clairement aider Rossi au championnat, il est en train de le retarder considérablement. La bagarre Rossi/Marquez éclate à nouveau.

Hayden fait voler la poussière dans le bac à graviers. Dernière saison difficile pour l’Américain. D’ailleurs en 2016, il n’y aura aucun pilote pour représenter les Etats-Unis.

Il reste encore treize tours, la course passe vite vu le nombre de dépassements. Mais d’un autre côté, vivement que cela s’arrête, sinon un des leaders risque d’y laisser de précieux points. Marquez revient un peu sur Lorenzo et puis très vite il est dans sa roue. Incroyable ! Les Honda ruinent la fin de saison de l’Espagnol.

A dix tours de la fin, Marquez passe enfin Lorenzo, c’est parti pour cette bagarre que l’on attendait tant. Deux tours plus tard, Iannone a rattrapé Lorenzo, il le passe, Lorenzo repasse. Marquez est trop large, Lorenzo reprend la tête ! Il reste six tours et les quatre pilotes sont regroupés. Iannone passe deuxième mais Marquez ne se laisse pas faire, Rossi en profite aussi pour passer la Ducati. Mais elle est très forte dans les lignes droites. Gare aux accrochages.

Il reste quatre tours, il y a une demi seconde entre Marquez et Lorenzo. Décidément, le Majorquin ne compte pas se laisser faire ici. La situation la plus difficile se dessine peu à peu, Rossi n’est que quatrième. Marquez sauve un peu de points pour son idole en prenant la victoire deux virages avant la fin du dernier tour !

Marquez gagne enfin en Australie! Lorenzo a repris sept points à Rossi. Andrea Iannone est sur le podium. Le champion du monde virtuel n’a plus que onze points d’avance sur Lorenzo au général. Quel spectacle cette course. On commence tout de même à avoir un peu peur pour le dixième titre.

Les pilotes se congratulent, surtout Marquez, Iannone et Rossi qui ont surement passé également un GP palpitant ! Lorenzo reste en retrait même pour la cérémonie du champagne, un vrai trouble-fête…

C’est déjà reparti pour un nouveau grand prix dès cette fin de semaine ! La Malaisie, un superbe circuit et un climat à couper le souffle. Un tracé qui a vu, il y a quatre ans déjà, disparaitre un grand pilote, Marco Simoncelli, réel rival de Lorenzo et ami sincère de Rossi. Le championnat pourrait reprendre un tournant pour le final à Valence dans quelques semaines.