Rio Hondo : Michelin distribue les cartes

Après une première course assez propre au Qatar, c’est le moment de mettre un peu de piment dans cette compétition Moto Gp, comme si ce n’était pas déjà assez pimenté. Un passage par les stands a donc été ordonné aux pilotes, histoire d’avoir un peu de spectacle.

Rio Hondo : Michelin distribue les cartes
Rio Hondo : Michelin distribue les cartes

Explications : Les pneus « medium » utilisés la veille ont été retirés par Michelin suite à l’explosion de la gomme arrière de Redding. Le warm up a eu lieu sous la pluie, les pilotes n’ont pas pu rouler avec les pneus prévus. Ils vont donc garder ceux choisis la veille, et devoir changer de moto à mi-course, entre le neuvième et le onzième tour. On se souvient que la même chose était arrivée en Australie il y a deux ans et demi. Et surtout que Marquez avait été disqualifié. En a-t ’il tiré des leçons ou non ? C’est ce que la course nous dira. Si la pluie s’invite en plus, on ne va plus s’y retrouver dans le classement.

Vingt tours sont au programme au lieu de vingt-cinq, tous les coups sont permis aujourd’hui. La piste est déclarée sèche. Les pilotes sont prêts pour le premier grand changement de moto de l’année, attention à la vitesse dans les stands limitée à soixante kilomètres/heure.

Au niveau des contrats : Le circuit de Rio Hondo a signé pour trois ans et Lorenzo aurait fait un pas de plus vers Ducati mais cela reste une rumeur non confirmée! Marquez, Rossi, Lorenzo, on a une première ligne de luxe ! Le Doctor entouré de ses deux rivaux, on attend toujours la revanche de la fin de saison 2015.  

C’est parti ! Rossi fait un départ moyen : il a patiné mais n’a rien perdu sur les autres. Au deuxième virage, on ne voit plus qui est vraiment à quelle position, les Ducati se mêlent à la bagarre et Vinales aussi. Ils vont surement rester en paquet pendant un moment, de belles surprises à l’arrivée au programme mais attention aux chutes.

Vinales, Iannone et Lorenzo sont les plus loin. Marquez passe Rossi, puis Dovizioso, il est en tête. Rossi passe l’autre Italien, on entend déjà les cris du public, ici comme ailleurs le chouchou c’est Vale. Les deux Ducati sont troisième et quatrième. Laquelle montera sur le podium. Lorenzo est sixième et fait une chute, abandon de la course. Un adversaire en moins pour Rossi mais gare au vengeur de Marquez qui ne le ratera pas.

Le Catalan prend un peu d’avance. Les deux Ducati refont un duel! Rossi bat le record du tour et Vinales passe les Ducati. Neuvième tour, les pilotes peuvent commencer à retourner aux stands pour changer de moto, Rossi double Marquez ! Ils se passent et se repassent, Rossi fait un large. Mais rien n’est perdu.

Vinales et les Ducati rentrent dans les premiers. Marquez et Rossi ne sont pas prêt à lâcher prise, attention il ne faut pas oublier de retourner aux stands pour ne pas avoir une pénalité. Les deux adversaires entrent aux stands ensemble. Rossi a pris un peu de retard au changement de moto, Marquez a sauté d’une selle sur l’autre. Redémarrage rapide à la sortie des stands, Rabat s’intercale entre les deux et gêne un peu Rossi, le Doctor perd du temps encore et Marquez prend son envol.

Valentino joue la sécurité ou peut-être la moto n’est pas aussi bien réglée que la précédente. Marc ne tombera pas en solitaire, pas de victoire aujourd’hui pour Rossi donc. Plus de bagarre, pourtant on en espérait beaucoup, heureusement la caméra va filmer l’arrière de la course : grosse bagarre entre Pedrosa et Redding pour la sixième place. Mais Redding tombe, dommage encore.

Vinales et les Ducati reviennent sur Rossi, il lui faut cette deuxième place. Lorenzo est tombé, c’est l’occasion de prendre des points pour ne pas que Marquez rafle tout. Vinales reprend Rossi, le jeune pilote en veut de trop et finit dans le bac à graviers. C’est maintenant Iannone qui menace Rossi. Et les deux Ducati passent dans la ligne droite. Dernier tour, Rossi va perdre le podium pour la deuxième fois. Grosse déception.

Marquez passe la ligne d’arrivée la caméra plonge sur lui. Rossi arrive derrière, où sont les Ducati ? On a rien vu, rien présagé elles ont disparues. Iannone s’est couché sous Dovizioso, résultat les deux pilotes sont à terre! Tant bien que mal Dovi ramène sa moto jusqu’à la ligne d’arrivée à pied. Il va y avoir des tensions dans l’équipe italienne. Pedrosa finit troisième grosse surprise pour lui et le public.

Les trois pilotes se retrouvent dans le box fermé, pas un regard entre Rossi et Marquez, pas de poignée de main, les deux restent impassibles. Ils montent sur le podium, on lit dans les yeux de Pedrosa qu’il préférerait ne pas se retrouver au côté de ces deux-là mais jusque-là tout se passe bien. Rossi reçoit son trophée en premier, Marquez applaudit. Les adversaires font preuves de fair-play et de respect, jusqu’au prochain accrochage…