Moto 3 : Suspense intenable

La catégorie la plus disputée de la compétition a donné un grand spectacle sur le circuit du Mugello. Du début à la fin bagarre infernale, et changement de leader. Grand frisson au rendez-vous, à chaque virage les pilotes passent à quelques centimètres les uns des autres. La course n’avait que peu d’enjeu puisque ce sont les derniers virages qui ont une fois de plus porté Brad Binder sur la plus haute marche du podium.

Moto 3 : Suspense intenable
Moto 3 : Suspense intenable

Peu de tours, seulement vingt, le circuit est très long, on prévoit donc déjà beaucoup de changements à chaque passage sur la ligne de d’arrivée. Virages serrés et longue ligne droite, tout le monde ne sera pas bon partout mais ce qu’il faut c’est être le meilleur.

Fenati est parti devant Migno et Binder. Sous l’œil attentif de Valentino Rossi, le GP d’Italie va peut-être débuté par une victoire italienne. Comme prévu, la ligne droite change la donne et Navarro se retrouve leader. Ils sont sept en paquet, le reste suit de très près aussi et Pawi, le pilote qui ose tout, gagne sept places ! Fenati et Navarro sont leaders. Bagnaia remonte troisième. Binder pointe le bout de son nez dans le groupe de tête mais pas aux premières places. Il garde en ligne de mire les fous furieux du devant.

Fenati est jusqu’à présent le meilleur, c’est lui qui a le plus souvent le leadership pour le moment, on voit apparaître aussi le rookie Di Gianantonio dans sa roue arrière. Un petit jeune capable de tout pour montrer ses capacités en course. Septième tour, Fenati rate la corde en bout de ligne droite, Binder passe en tête devant Ono et Bagnaia. Pas de mal pour le pilote italien, et vu comme les concurrents sont tous très groupés tout est encore jouable.

Quartararo était quatorzième, et faisait partie des pilotes à oublier pour la victoire aujourd’hui. Il débarque en flèche de nulle part et prend la tête ! Il a passé six pilotes au freinage en bout de ligne droite. Il y a encore seize pilotes « en tête » !

C’est la fin du rêve pour Fenati, il brise sa chaine et est contraint à l’abandon. C’est la mi-course, et les tours sont interminable, on a hâte de savoir qui sera le grand vainqueur.

Binder se fait pousser dans les virages, ça fait partie du sport mais ici les pilotes ne font pas les tendres du tout ! Il perd six places. Quartararo reprend la tête. Navarro, chute, encore un prétendant de moins sur le podium ! Binder a beaucoup de points à prendre ici sans Fenati et Navarro, il lui reste donc à viser la première place. Il est en bagarre avec Quartararo. C’est le petit Français qui peut à tout moment stopper les espoirs de victoire au Sud-africain.

Tellement de passe d’armes qu’il est impossible de compter les dépassements et surtout les énumérer. Dernier tour, Binder est en tête. Quartararo et Bagnaia suivent. Pawi fonce dans le bac à graviers. Brad Binder gagne la course, Quartararo perd le podium dans les derniers virages où DiGianantonio et Bagnaia ont pris l’aspiration pour monter sur le podium.

Le gagnant du jour et leader au championnat a désormais quarante-neuf points d’avance sur Jorge Navarro. Le champion du monde semble déjà se faire connaitre mais malgré cela le Moto 3 reste une catégorie pleine de surprises et ici on peut le dire on a retenu notre souffle toute la course…