Moto 3 : Navarro enfin récompensé

Après plusieurs chutes, des secondes places et pourtant une régularité exemplaire, Jorge Navarro s’est imposé sur le circuit de Catalunya devant Binder. Le sacre est encore loin, mais le travail paie toujours, le jeune Espagnol semble bien décidé à prendre les commandes pour la suite de la saison.

Moto 3 : Navarro enfin récompensé
Moto 3 : Navarro enfin récompensé

Binder, leader au championnat avec une belle avance, part en pole, mais avec des poursuivants aussi fous les uns que les autres ce n’est peut-être pas un cadeau. Binder ne conserve pas son avantage et c’est Rodrigo qui part devant.

Navarro s’impose très rapidement et montre sa force. Pendant cinq tours, le pilote se bat pour conserver sa première place. La pression étant très présente, il fait un large et laisse passer Canet, Rodrigo, Fenati, Binder… L’Italien du team VR 46 devient le leader à battre, avec meilleur tour à la clé.

Depuis le départ, course très agitée, il y a huit leaders différents, de courte durée, mais les pronostics sont une fois de plus impossible à faire ! Navarro est repassé leader, Binder veut continuer sa terrible ascension vers le titre, il reprend la première position, devant Bastianini. Au bout de chaque ligne droite, les cartes se redistribuent, ils sont à chaque passage cinq ou six à pouvoir prendre la meilleure place.

Fenati est très en forme, en bagarre avec Bastianini qui s’est joint au groupe. Derrière Bagnaia et Guevara s’accrochent, Binder se retrouve avec cinq adversaires de taille, ça ne va pas être facile de l’emporter aujourd’hui. Bulega est aussi très présent, le petit nouveau n’a pas encore gagné mais il n’attend que ça, surtout sur les terres espagnoles.

Mauvais week-end pour Antonelli, il va une fois de plus déraper et devoir abandonner ! Le trio final se dessine peu à peu ils sont cinq à l’avant, Navarro le premier, Binder le dernier, et aucun ne veut échouer au pied du podium. Binder et Rodrigo sont très larges, Binder est relayé en septième position devant Quartararo. A deux tours de l’arrivée, Navarro est leader et Rodrigo perd l’avant, un de moins dans la bagarre de tête. Navarro a besoin de gagner pour reprendre un maximum de points sur Binder au général. Le Sud-Africain quant à lui ne doit pas laisser filer le titre tant attendu chez KTM.

Bastianini se porte candidat à la victoire dans les derniers tours mais c’est Navarro qui entame le tour final largement en tête, Binder est maintenant derrière lui, il ne lâche rien! Jorge Navarro gagne son premier grand prix. Et L’Italien Bastianini complète le podium.

C’est le doigt pointé vers le ciel que Navarro reçoit son trophée, en ce triste week-end de moto, tous les sacres sont dédiés à Luis Salom disparu trop tôt, un pilote qui lui aussi a marqué la catégorie Moto 3 il y a quelques années…