WRC / Argentine : Loeb sauve Citroën de VW

En Amérique du Sud, le prépensionné Sébastien Loeb a montré à tous qui était le patron en devançant les VW Polo de Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ! Thierry Neuville cueille un nouveau Top 5…

WRC / Argentine : Loeb sauve Citroën de VW
Loeb en conquistador en Argentine

Et de huit pour Loeb ! Huitième victoire en Argentine pour le géant alsacien, la première remontant à 2005. Sur les terres de Juan-Manuel Fangio, le natif d’Haguenau a montré à ses adversaires qu’il demeure un redoutable « fighter » malgré la retraite qui approche. Le nonuple champion du monde s’impose ainsi avec 55 secondes d’avance sur Sébastien Ogier après être resté sereinement aux avant-postes. D’un autre côté, on ne peut constater que sans Loeb, Citroën a très dur pour garder le cap face aux Volkswagen et aux Ford.

C’est d’ailleurs Sébastien Ogier (VW) qui grimpe sur la deuxième marche du podium. Le Gapençais a longtemps mené le rallye avant de partir à la faute dans l’ES7, laissant son ancien équipier prendre le dessus. Ogier fait néanmoins une bonne affaire puisqu’il accroît son avance au championnat avec désormais 65 points d’avance sur Mikko Hirvonen. Jari-Matti Latvala complète le podium après avoir pris le meilleur sur Evgeny Novikov lors de la dernière étape…

Novikov prend la quatrième place et égalise son meilleur résultat en WRC après le Portugal. La roquette russe s’est longtemps accrochée au podium avant de se faire déborder par Latvala. Thierry Neuville signe un nouveau Top 5 après celui réalisé en Suède et son podium mexicain. Mikko Hirvonen figurait bien au classement mais des coupures moteur le vendredi ont anéanti ses espoirs de podium. Le Finlandais termine tout de même sixième devant Mads Ostberg qui a connu une nouvelle désillusion ce weekend en Argentine. Le fer de lance du team M-Sport était bien parti mais un bras de direction cassé a ruiné son rallye. Le troisième mousquetaire de Volkswagen, Andreas Mikkelsen, prend la huitième place in extremis devant Dani Sordo, une fois de plus à la rue. Martin Prokop complète le Top 10.

En WRC2, Abdulaziz Al-Kuwari (Ford Fiesta RRC) a fait plus que le ménage en devançant de plus de 13 minutes la Mitsubishi Lancer de Nicolas Fuchs.