WRC - France Etape 2 : Le bon coup de Neuville

À l’issue de la deuxième journée du rallye de France-Alsace, c’est Thierry Neuville qui a pris les commandes de l’épreuve. Le jeune Belge de Ford s’est montré très à l’aise sur les routes piégeuses de l’Est de la France pour devancer ce soir Dani Sordo. L’ancien champion du monde Sébastien Loeb a réalisé une belle matinée avant de voir Neuville lui voler la vedette, suite à de mauvais choix de gommes. Ogier est déjà loin.

WRC - France Etape 2 : Le bon coup de Neuville
Neuville a profité des bonnes infos météo de Ford (Ford)

Ce sont des routes humides et particulièrement traîtresses auxquelles les acteurs du WRC ont eu affaire aujourd’hui. Mais ceci n’a pas empêché Sébastien Loeb de tirer le premier ce matin avec trois temps scratchs consécutifs. Le Français déloge rapidement le premier leader Sordo, mais voit très vite une menace venue du plat pays pointer à l’horizon.

Ogier perd gros

À l’arrivée de l’ES4, Ogier perd une vingtaine de secondes. Erreur, sortie, panne ? Rien de tout cela pour le néo champion du monde qui s’est juste montré un peu trop attentiste. Il le reconnaitra lui-même au point-stop.

Devant, la lutte fait rage entre la Ford de Neuville et les Citroën de Sordo et Loeb. Avec Volkswagen un peu hors du coup avec Ogier, on se croirait revenu quelques années en arrière. Loeb résiste jusque dans l’ES6, où Neuville signe son 2e scratch d’affilée et s’empare de la tête de la course. Loeb est 2e devant Sordo et Latvala qui reste dans les échappements du trio de tête. Ogier est 5e mais à plus de 24". Ce sera difficile pour le natif de Gap de revenir dans la bagarre pour la victoire.

Merci Mr Météo

Comme l’annonce Neuville à l’arrivée de la dernière ES du jour, les Ford ont eu les bonnes infos concernant la météo. Pourtant, Citroën était maître en la matière. Mais cette fois, les Rouges se sont montrés un peu moins inspirés, surtout Mikko Hirvonen, auteur d’une journée catastrophique. Rien que dans l’ES7, le Finlandais lâche 35"4 sur Neuville. Un vrai gouffre.

Neuville termine en beauté, Loeb redescend

Le Belge est en forme et il le confirme. Dans l’ultime ES du jour, Neuville place une banderille qui laisse Ogier à près de 4", et Sordo à 6"2. Loeb, handicapé par de mauvais pneus perd près de 10". La grenouille de Citroën devra être meilleure demain.Neuville mène les débats devant Dani Sordo à 9"2, Jari-Matti Latvala à 11"8 et Sébastien Loeb, redescendu en 4e position après une ES7 difficile à 12"2. Ogier est déjà à plus de 28"7, malgré de meilleures sensations dans l’après-midi et Hirvonen traîne son malheur à plus d’ 1’35". Demain s’annonce chaud, chaud, chaud sur les routes alsaciennes.