WRC – France Étape 3 : Latvala profite des malheurs de Neuville

On avait prédit une lutte féroce pour la victoire, elle l’a été. Cette troisième étape du rallye de France-Alsace a été marquée par le retour en forme de Sébastien Ogier et les malheurs de Thierry Neuville, victime d’une crevaison dévastatrice dans l’ES11. C’est Latvala qui est en tête ce soir, mais les écarts sont minimes.

WRC – France Étape 3 : Latvala profite des malheurs de Neuville
Latvala en route vers son premier succès sur l'asphalte ? (Volkswagen)

On attendait le duel Loeb-Ogier, mais ni l’un ni l’autre n’ont été en mesure de passer en tête aujourd’hui. Ogier a pourtant ouvert les hostilités en s’adjugeant les deux premières ES de la matinée, repassant devant le nonuple champion du monde au général pour la 4e place. Seulement la 4e place car devant, les anciens seconds couteaux du WRC ont maille à partir pour la gagne. Neuville, Sordo et Latvala se battent à coups de dixièmes et le pilote Ford conserve l’avantage sur la Volkswagen du Finlandais à l’issue d’une ES10 historique.

900, chiffre magique

900, comme le nombre de spéciales remportées en carrière par Sébastien Loeb. L’Alsacien n’en finit plus de rentrer dans la légende du WRC, même à l’approche de la fin de sa glorieuse carrière. Les concurrents se dirigent alors vers le regroupement avant la boucle de l’après-midi. Neuville est en tête avec 13" d’avance sur Latvala.

Neuville terrassé

Reprise des débats avec l’ES11, et très vite, on s’aperçoit que le leader Thierry Neuville est en retard aux temps intermédiaires. Un tête-à-queue est rapporté, mais c’est plus qu’une simple pirouette qui affecte les chronos du Belge. Une crevaison lente handicape la Fiesta RS. Neuville cède 1’26 sur le meilleur temps de Sébastien Ogier. Il avouera avoir été un peu vite en arrivant sur une intersection. "J’ai glissé et j’ai heurté quelque chose, une pierre ou quelque chose d’autre. Le pneu a déjanté et l’air s’est engouffré."Catastrophe pour le clan Ford, alors que son pilote dominait les débats.

Vers une lutte à quatre

Ogier signe le scratch dans l’ES12 (Vallée de Munster) et vient reprendre le dessus sur Loeb pour la 3e place. Devant, Sordo s’empare des commandes du rallye et précède un Jari-Matti Latvala. Le scratch de Neuville dans la dernière vraie ES du jour ne change rien au général, mais les écarts sont infimes en tête. Avant la super-spéciale de Mulhouse, Sordo est en tête devant Latvala à 0"6, Ogier à 2"6, Loeb à 5"5. Neuville retombe en 5e position à 1’09"4 de Sordo. Après les superbes performances du jeune Belge hier et aujourd’hui, on se dit que le rallye est bien injuste parfois.

Latvala au finish

C’est Ogier qui remporte la super-spéciale du jour, mais c’est Latvala qui en profite pour chiper la tête du rallye à Sordo pour 0"4s ! Les Finlandais savent aussi aller vite sur le goudron, et Latvala fait ainsi russurgir les images d’Alen, Toivonen, Vatanen ou Gronhölm, eux aussi en verve sur l’asphalte. Ogier est 3e ce soir à 1"5 de son équipier et Loeb pointe à 5" seulement. La bataille d’Alsace aura lieu demain !