WRC - France Etape 4 : Ogier par KO

Sébastien Ogier remporte le rallye de France à l’issue d’une dernière étape marquée par la sortie de route de Sébastien Loeb dans la première ES du jour. Une fin que l’on ne souhaitait pas pour le nonuple champion du monde, qui a manqué le rendez-vous avec ses fans dans la spéciale d’Haguenau.

WRC - France Etape 4 : Ogier par KO
Sébastien Ogier l'emporte sur les routes alsaciennes (Volkswagen)

A peine quelques centaines de mètres dans l’ES15 ce matin, et l’hélicoptère de retransmission TV perd la trace du duo Loeb-Elena. L’équipage de la DS3 WRC flanquée du n°1 a disparu en contrebas d’un talus. Loeb est out du rallye ! Il expliquera avoir perdu sa Citroën sur une plaque de goudron noir humide. L’arrière a décroché et jamais l’ancien champion du monde n’a pu récupérer sa monture. Une sortie par la petite porte pour Loeb, alors que l’on attendait une dernière bagarre épique avec Ogier, Latvala et Sordo, tout ce monde séparé de 5" ce matin.

Loeb out, c’est Ogier qui prend de suite les choses en main en signant le meilleur temps des deux premières spéciales de la journée. Il récupère ainsi la tête du rallye. Sordo signe le scratch dans l’ES18 et revient à 10" de la Volkswagen de tête avant la dernière vraie ES du jour.

Ogier pour conclure

C’est Latvala qui signe le meilleur temps dans l’ES19, alors que Ogier devance Sordo de 2"2. Avant la dernière super-spéciale d’Haguenau, Ogier possède 12"2 d’avance, autant dire que le rallye gagné pour le pilote VW. La victoire de Neuville dans l’ES20 ne changera rien et Sébastien Ogier fête dignement son titre de champion du monde par une victoire en France sur les terres de son ancien rival Sébastien Loeb. Sordo est une nouvelle fois 2e devant Latvala. En WRC-2 notons la victoire de Robert Kubica.

Même out de l’épreuve, Loeb et Elena feront tout de même un tour d’honneur dans le premier passage dans Haguenau, histoire de saluer les fans venus en lasse et qui espéraient une autre fin à la fabuleuse histoire de leur champion en WRC. Merci Sébastien, merci Daniel pour tous ces grands moments et bonne chance dans votre vie future, lon des spéciales du WRC.