ERC - Valais : Lappi pour conclure

Esapekka Lappi a remporté l’ultime levée de l’ERC 2013 sur les routes suisses du rallye du Valais. Le Finlandais a notamment profité des déboires des Peugeot Boys, Breen et Ancian, pour venir glaner son premier succès cette année.

ERC - Valais : Lappi pour conclure
Le Finlandais roulera encore pour Skoda en 2014. Mais sur quelle monture ? (ERC)

Ils étaient annoncés favoris avec leur Peugeot 207 S2000 sur l’asphalte suisse, mais ni Craig Breen, ni Jérémi Ancian n’ont réussi dans leur tentative de décrocher la timbale au Valais. Co-auteurs du meilleur temps dans l’ES1, les deux pilotes ont pointé en avance pour l’ES3 et écopé du coup de 2 et 3′ de pénalité. Leur rallye était déjà ruiné.

C’est Andreas Aigner qui prenait la tête des opérations puis Lappi et sa Skoda venait se placer en tête. La lutte entre les deux hommes va durer jusqu’à samedi où dans l’ES14, Aigner part à la faute. La Subaru Impreza R4 ne peut repartir. Lappi va tranquillement contrôler pour remporter son premier succès en ERC en 2013, le deuxième après la Pologne en 2012.

Breen et Ancian ces sprinters

Malgré leurs déboires initiaux, Breen et Ancian n’ont pas démérité. Si le Français sera pénalisé pour un marquage de pneus non-règlementaire et crèvera, perdant une nouvelle minute, il sera honoré du Colin McRae Flat Out Trophy pour sa combattivité. Ancian termine meilleur performer avec sept scratchs.

Breen, quant à lui, profite des abandons successifs en tête pour remonter à la 3e place, mais insuffisante pour lui permettre de dépasser Bryan Bouffier, absent au Valais, pour la 2e place du championnat ERC 2013.

L’ERC, c’est terminé pour cette saison. 2014 débutera dès le 2 janvier en Autriche à l’occasion du Jänner Rallye.