Charlie Hebdo : La musique leur rend hommage

Depuis ce mercredi 7 janvier, le monde partage la même détresse après l'attentat de Charlie Hebdo. Le monde musical n'est pas épargné. Plusieurs artistes se sont d'ailleurs exprimé sur les réseaux sociaux. Faisant part de leur émotion et de leur désarroi.

Charlie Hebdo : La musique leur rend hommage
Charlie Hebdo : La musique leur rend hommage

Les rassemblements se poursuivent et les dessinateurs, eux, continuent de s'armer de leurs crayons en ces jours où l'émotion est reine. Ils tentent d'y mettre des mots, de comprendre, de défendre, et surtout de s'exprimer. Pour parler d'une détresse, d'une inquiétude, d'une confusion... Le monde musical n'est pas épargné par ce choc. Alors que les radios ont choisi de diffuser le légendaire " Imagine " de John Lennon, les chanteurs partagent également leur désarroi. 

Christine and the Queens, Madonna, Zaz, Johnny Hallyday, Fauve et bien  d'autres se sont alliés à ce mouvement solidaire reflétant la force de tout un pays. Et bien au-delà du monde entier. 

Hommages et unité 

Dans un bouleversant hommage, Dorothée s'est immédiatement exprimée après le drame. Ses déclarations manifestaient les proses d'un amour. Dédiées à un ami de longue date : Cabu. « C'est incompréhensible ce qui est arrivé… C'est terrible… Cabu était un ami extraordinaire. Quelqu'un de vrai, sensible, touchant et très réservé. C'est très dur… C'est un collaborateur qui est devenu un ami. Il pouvait faire des dessins horribles, puis dans la foulée des dessins tendres. C'était important pour lui d'avoir ces deux facettes. Il avait tous les jours un crayon et un papier sur lui pour croquer les choses et les gens avec sensibilité. Il va beaucoup nous manquer. Il n'y en a qu'un comme lui ». 

Johnny Hallyday s'est filmé en guise de soutien. Accompagné de son titre " Salut charlie ", l'artiste tient une pancarte entre ses mains. On y lit la phrase phare " Je suis Charlie ". 

Quand Christine and the Queens, nominée aux victoires de la musique, a préféré tweeter. À plusieurs reprises, la chanteuse a souhaité rendre au hommage au journal et aux victimes.  Elle a alors manifestée son émotion en déclarant « Il pleut, on pleure » avant de partager les mots de Laurie Anderson, issus du titre  " From the air " et les mots de René Char " Haine du peu d'amour ". 

S'ensuivent alors plusieurs réactions. Le groupe Fauve choisi de citer l'illustre Pierre Desproges. Déclarant ainsi  « S'il est vrai que l'humour est la politesse du désespoir, s'il est vrai que le rire sacrilège blasphématoire que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s'il est vrai que ce rire-là peut parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout ».  Madonna, elle, appelle au respect. Celui des religions, mais surtout, celui des vies humaines : « Nous devons respecter TOUTES les religions ! Mais nous devons aussi RESPECTER les vies humaines ! Tuer au nom de Dieu est une idée de l'homme et non pas une idée de Dieu  ». 

Sonnés, certains sont restés sans voix . À l'image de Zaz qui a simplement déclaré : « Je n'ai pas de mots...». Un message repris pas Patrick Bruel sur Twitter : « J'ai le cœur en pleurs. Je suis frappé de silence » .

Tous rassemblés sous le même hashtag #JesuisCharlie les artistes partagent le même regard sur cet évènement. Sévère et abasourdi face à l'attaque de la liberté d'expression.