Biarritz, en route pour le doublé

Biarritz s'est aisément imposé à Gloucester (41-21) et se qualifie pour les demi-finales du Challenge Européen. Tenant du titre, le BO s'est montré impressionnant au niveau du pack et à profiter de l'indiscipline des Anglais.

Biarritz, en route pour le doublé
Gloucester
31 41
Biarritz
Gloucester: Thomas; Sharples, Trinder, Tindall (c), May; (o) Burns, (m) Lewis; Kalamafoni, Qera, Savage; James, Lokotui; Knight, Britton, Wood. Remplaçants: Edmonds, Murphy, Chistolini, Hazell, Evans, Robson, Twelvetrees, Monahan.
Biarritz: Bosch; Ngwenya, Baby, Traille, Thomas; Barraque (o), Yachvili (m); Lakafia, Harinordoquy (cap), Molcard; Marie, E. Lund; Gomez Kodela, Heguy, Van Staden. Remplaçants: August, Synaeghel, Broster, Taele, Burotu, Lesgourgues, Gimenez, Couet-Lannes.
ARBITRE: J. Lacey. Avertissements: Chistolini (18'), Britton (30')
ÈVÉNEMENTS: CHALLENGE EUROPÉEN - QUART DE FINALE

Si seulement Biarritz pouvait avoir le même rendement en championnat. Alors que ce match semblait compliqué à aborder pour les coéquipiers de Dimitri Yachvili, cela s'est transformé en véritable punition pour les Anglais. L'équipe du Gloucester, qui aura été d'une indiscipline assez impressionnante, a reçu deux cartons jaunes en première période et à chaque fois a été sanctionné. C'est tout d'abord le pilier Chistolini qui était expulsé temporairement pour plaquage sans ballon (19'). La réponse intervenait par la pénalité passée dans la foulée par Yachvili (8-6, 19'). Une nouvelle sanction arrivait cinq minutes plus tard. Sur une relance de l’Argentin Marcelo Bosch, celui-ci trouvait à hauteur Ngwenya. Le trois-quart écartait un défenseur, en fixait deux, avant de servir Teddy Thomas qui marquait 40 mètres plus loin (8-13, 24').

Pour l'un de ses premiers matchs en tant que titulaire, le jeune ailier français va inscrire un doublé (11-20, 32'). Entre temps temps, Britton avait, lui aussi, écopé d'un carton jaune après un plaquage dangereux. Les Anglais se sont donc retrouvé à quatorze pendant vingt minutes et ont encaissé un nouvel essai biarrot par Arnaud Héguy (14-27, 37').

Le festival basque

Malgré le score lourd à la pause, les Anglais ont tout de même eu le mérite de proposer du jeu. Fait assez rare pour le souligner, la première mêlée de la partie est arrivée à la 51ème minute de jeu. Mais le Gloucester s'est montré trop imprécis (beaucoup d'en-avant) pour inquiéter le BO. Et comme souvent, c'est Dimitri Yachvili qui s'est chargé de la punition en allongeant une passe de trente mètres pour Ngwenya qui remettait sur Benoît Baby qui filait marquer le quatrième essai basque (17-34, 57'). Les Anglais vont tout de même sauver l'honneur en inscrivant deux essais, anecdotiques, en fin de partie (31-41, 82').

Biarritz se qualifie pour les demi-finales et devront battre soit les Waps ou le Leinster pour accéder en finale et défendre leur titre européen.