Nouvelle-Zélande/France : le deuxième acte

Une semaine après leur confrontation la Nouvelle-Zélande et la France se retrouvent pour un deuxième duel au sommet, cette fois-ci au sud du pays, à Christchurch (9h35). Les Français tenteront de rebondir avec une équipe remaniée, après leur défaite à Auckland, 23 à 13.

Nouvelle-Zélande/France : le deuxième acte
(Libération)

Une semaine après leur défaite (23-13) face à cette même équipe all blacks et seulement quatre jours après leur victoire en match amical face aux Auckland Blues (38-15), les Bleus, largement remaniés pour l’occasion, retrouvent les All Blacks pour ce deuxième duel. 

Une première pour Bernard Le Roux

Le sélectionneur, Philippe Saint-André a opéré quatre changements majeurs dans son XV de départ par rapport au premier test. En effet, Frédéric Michalak retrouve une place de titulaire à l’ouverture au profit du jeune Camille Lopez pourtant très en vue dans ce premier match qui se retrouve en tribune et laisse sa place sur le banc à l’autre jeune, Rémi Talès. Autre changement le retour du pilier Nicolas Mas pour stabiliser la mêlée française. Fragilisée samedi dernier, la mêlée française sera aussi renforcée par Christophe Samson, récent champion de France, qui fera office de capitaine de touche. La surprise de la semaine vient du troisième ligne sud africain Bernard Le Roux qui honnera sa première titularisation samedi (le match face aux Blues nest pas considéré comme un match officiel et ne compte pas parmi les sélections). Le joueur du racing-Métro 92 pourra prouver ses  qualités de sauteur et montrer son abnégation dans les zones de ruck.

Avec cette nouvelle génération de joueurs, les Bleus savent ce qui leur reste à faire...

XV de départ: Medard ; Planté, Fritz, Fofana, Huget ; (o) Michalak, (m) Machenaud ; Le Roux, Picamoles, Dusautoir ; Maestri, Samson ; Mas, Szarzewski, Domingo.

Remplaçants: Kayser, Debaty, Ducalcon, Vahaamahina, Nyanga, Dulin, Tales, Bastareaud.

On prend les mêmes et on recommence

Pour ce deuxième test, Steve Hansen a lui choisi de reconduire le même XV de départ. Seuls deux changements sont à noter sur le banc avec les retours de blessure de Weepu et Woodcock.

Vainqueurs des Français sur le premier des trois tests (23-13), les Blacks auront à cœur d’élever leur niveau de jeu samedi soir. Dans une ville dévastée il y a un peu plus de deux ans par un tremblement de terre, les Néo-Zélandais ne devront pas se laisser déborder par leurs émotions et  réaliser une belle performance. Les blacks se sont entraînés toute la semaine avec notamment un gros travail sur la conquête. Ils savent que les français attaquent sans arrêt, sont physiques et font mal à l’impact. Cette fois ci les Blacks savent à quoi s’attendre. D’après le selectionneur : « ils nous on mis au défi et nous devons donner tout le meilleur de nous même pour les battre. » Le combat s’annonce une fois de plus difficile.

XV de départ : Dagg ; B. Smith, C. Smith, Nonu, Savea ; (o) Cruden, (m) A. Smith ; Cane, Read (cap), Messam ; Retallick, Romano ; O. Franks, Coles, Crockett.

Remplaçants : Hore, Woodcock, B. Franks, Thrush, Vito, Weepu, Barrett, Ranger.