Wesley Fofana, portrait d’un talent brut

Wesley Fofana est, aujourd’hui, connu du grand public. Portrait d’un véritable talent brut qui, en trois ans, s’est forgé un nom sur la scène internationale.

Wesley Fofana, portrait d’un talent brut
Wesley Fofana, portrait d’un talent brut

A 25 ans, Wesley Fofana est devenu une figure incontournable du rugby français. Le Parisien de naissance apparait comme un leader de jeu, tant dans son club, l’ASM Clermont Auvergne que sous le maillot tricolore.

Ses débuts rugbystiques

Né le 20 Janvier 1988, à Paris, Wesley Fofana ne s’est pas tout de suite dirigé vers le rugby. Son père étant entraineur de football, ses débuts se sont fait avec un ballon rond. Il évoluera notamment aux côtés d’un certain Jérémy Menez jusqu’à l’âge de 11 ans. C’est donc durant ses années collège qu’il va découvrir le rugby et faire ses classes au collège Georges Braque de Paris. Il va faire la rencontre d’un formateur de renom en la personne de Serge Collinet qui va le diriger vers l'USO Massif Central de 2001 à 2003 puis au Paris Université Club en 2003. Passé par les différents pôles espoirs et pôles France, il va taper dans l’œil des recruteurs de l’ASM Clermont Auvergne.

L’ASM Clermont Auvergne

C’est en 2008 que Wesley Fofana va intégrer le centre de formation auvergnat et après deux années pleines chez les espoirs, il fait ses débuts chez les professionnels.  C’est donc durant la saison 2009-2010 qu’il va faire sa première apparition comme titulaire sous le maillot « Jaune et Bleu », face au CS Bourgoin Jallieu. Il sera l’auteur d’une prestation remarquée puisqu’il sera, déjà, l’auteur d’un premier essai. Il participera donc à la conquête du premier et unique titre de son club lors de l’année 2010. Il va s’imposer petit à petit, tout d’abord au poste d’ailier. Mais c’est lors la saison 2011-2012 et suite à son repositionnement au poste de premier centre qu’il va éclore au plus haut niveau aux côtés de son capitaine, Aurélien Rougerie. Ses performances régulières et remarquées en club ainsi que ses fulgurances héritées notamment du rugby à 7 lui vaudront une première convocation chez les « bleus » en Janvier 2012 dans la cadre du Tournoi des 6 Nations.

L’équipe de France

Sa première sélection sera fêtée le 4 février 2012 face à nos amis italiens toujours aux côtés de son coéquipier, capitaine et ami Aurélien Rougerie. Une nouvelle fois, Wesley Fofana va frapper fort d’entrée en inscrivant un essai pour sa première apparition sous le maillot tricolore. Puis pour ses deuxième et troisième sélections, il va inscrire ses deuxième et troisième essais. Il en sera de même pour sa quatrième sélection face à l’ennemi anglais. Rien que ça. En 2013, lors d’un Tournoi des 6 Nations bien terne pour le XV de France, il va éclabousser le monde du rugby en inscrivant un essai de plus de 70 mètres, en échappant à pas moins de six plaquages. Essai qui, en plus d’être sûrement l’un des plus beaux essais inscrit sous le maillot tricolore, est une nouvelle fois inscrit face aux « Britishs ». Dernièrement, il inscrira le seul essai d’une tournée bien décevante de l’équipe de France en terres néo-zélandaises.      

Wesley Fofana vu par ses pairs

Tous sont d’accord sur le fait que ce joueur dispose d’une vélocité, d’une tonicité et d’une explosivité rares. La pratique du jeu à 7 lui confère dans le même temps des aptitudes remarquables dans le un contre un et en contre-attaque. Sa vitesse de pointe et son talent font le reste.

Philipe Saint-André, actuellement entraineur du XV de France ne tari pas d’éloges sur son joueur. Pour celui-ci, Wesley Fofana « est un des rares jeunes à avoir gardé sa place de titulaire en club quand les Mondialistes sont rentrés" de la Coupe du Monde 2011, louant son "enthousiasme" et sa "fraîcheur".

Son coach Vern Cotter le voit comme un diamant : « Il est capable de jouer en pénétration et en évitement. Il n’y a pas beaucoup de rugbymen qui peuvent faire ce qu’il sait faire. Il possède une technique de sortie de plaquage que les autres n’ont pas ». Par ailleurs, ce dernier souligne que « Wesley Fofana est tout simplement la nouvelle perle qu'attendait le XV de France ... que les autres n'ont pas ».

Ses adversaires sont, eux aussi, unanimes. Pour Guy Noves, « Quand tu as la chance d’avoir un tel joueur dans ton effectif, tu te dois de bâtir une équipe en fonction de celui-ci ».

Wesley Fofana a prolongé son contrat avec le club auvergnat de deux saisons, plus une année optionnelle. « Il incarne cette génération montante qui s’est illustrée avec les Espoirs. C’est un pur produit de la formation clermontoise qui confirme depuis maintenant plusieurs saisons avec l’effectif premier. Il a prouvé que nous pouvions compter sur lui au plus haut niveau et cette prolongation est un prolongement logique de la route qu’il a su se tracer à l’ASM », souligne Jean-Marc Lhermet, directeur sportif du club.