Jonny Wilkinson, une page se tourne

Samedi dernier, une des légendes du rugby, Jonny Wilkinson a raccroché définitivement les crampons suite à la victoire du RCT sur Castres en finale du top 14. Voici les chiffres clés et les dates à retenir de la carrière de celui que le Stade Mayol surnomme l'ange blond aux pieds d'or".

Jonny Wilkinson, une page se tourne
La dernière image de Jonny Wilkinson rugbyman via l'express.fr

1997 : Jonathan Peter «Jonny» Wilkinson signe son premier contrat avec les Newcastle Falcons à l'âge de 18 ans.

91 : Il compte au total 91 sélections avec le XV de la Rose auxquelles s'ajoutent 6 séléctions avec les Lions Britanniques et Irlandais.

1 246 : Le nombre de points inscrits en équipe nationale.

4: Le nombre de Coupes du Monde disputées par Jonny Wilkinson (deux quarts de finale en 1999 et 2011, un titre en 2003 et une finale en 2007). Il aura joué 20 rencontres pour un bilan de 16 victoires pour 4 défaites.

1998: Champion d'Angleterre avec les Falcons (Newcastle était alors promu en premiership). « Wilko » ne dispute que 11 matchs au poste de premier centre.

Le 4 avril 1998 : première sélection avec le XV de la Rose contre l'Irlande lors du tournoi des V Nations (Il remplace Mike Catt et participe à la victoire 35-17 des Anglais). Il fait partie du groupe choisi par Clive Woodward pour disputer la Coupe du Monde 1999 à domicile.

2 octobre 1999 : Le XV de la Rose bat l'Italie 67-7 et Jonny Wilkinson inscrit son premier essai en équipe nationale ainsi que 6 transformations et 5 pénalités (32 points au total).

2000 : Jonny Wilkinson participe aux 5 matchs du XV de la Rose lors de la première édition du tournoi des VI Nations. Il termine meilleur réalisateur du tournoi avec 78 points.

17 février 2001 : L'Angleterre bat l'Italie 80-23 grâce à 35 points de son ouvreur. C'est le plus grand nombre de points inscrits en un match du tournoi par un seul joueur (l'ancien recordman n'est autre que Rob Andrew qui l'a lancée chez les Falcons).

Juin 2001 : Il rejoint les Lions Irlandais et Britanniques en tournée en Australie (1 victoire et 2 défaites).

Tournoi des Six Nations 2003 : L'Angleterre réalise le Grand Chelem et Wilkinson termine meilleur marqueur de la compétition pour la 3ème année consécutive (77 points).

L'Angleterre, reine de la planète ovale

Lors de la Coupe du Monde 2003 en Australie, le XV de la Rose remporte ses 4 matchs de poule contre la Géorgie, l'Afrique du Sud, les Samoa et l'Uruguay.

9 novembre 2003 : Wilkinson inscrit 23 des 28 points de la victoire anglaise contre le Pays de Galles en quart de finale (28-17).

16 novembre : Il crucifie à lui seul la France en inscrivant la totalité des points de son équipe (victoire 24-7).

22 novembre : La finale contre l'hôte australien se joue aux prolongations (14-14 après 80'), à 30 secondes du terme de la prolongation, qui enverrait les 30 joueurs aux tirs ux buts, Wilkinson passe un drop permettant au XV de la Rose de devenir la première équipe, et toujours unique, de l'hémisphére nord championne du Monde.

20 octobre 2007 : Tenante du titre, l'Angleterre remet la Web Ellis Cup en jeu contre les Springboks au Stade de France. Balayé 36-0 en phase de poule par cet adversaire, l'Angleterre s'incline cette fois 15-6 (2 pénalités de Wilkinson).

La traversée de la Manche

Miné par des blessures à répétition, Jonny Wilkinson décide, en 2009, de quitter les Falcons direction Toulon et un contrat de 2 saisons.

Décembre 2011 : Après de nombreux entretiens avec son sélectionneur Martin Johnson, "Wilko" décide de mettre un terme à sa carrière internationale.

18 mai 2012 : Le RCT s'incline 21-18 en finale du Challenge Européen contre le Biarritz Olympique. Jonny Wilkinson inscrit 5 pénalités et 1 drop insuffisant contre les 21 points de Dimitry Yachvilli. Il finit toutefois meilleur réalisateur du tournoi. 

9 juin 2012 : 20 ans après leur dernier Bouclier de Brennus, les Toulonnais retrouvent la finale du championnat. Ils s'inclinent 18-12 contre le Stade Toulousain ( 18 points pour McAllister, 12 pour l'Anglais).

18 mai 2013 : Aprés avoir inscrit les 24 points de la victoire toulonnaise en ½ de la HCup contre les Saracens, Wilkinson inscrit 11 points sur 16 lors de la finale remportée 16-15 contre l'ASM. Il termine deuxième meilleur réalisateur du tounoi (108 points contre 111 à Morgan Parra). Il est également élu meilleur joueur européen de l'année.

1er juin 2013 : Retour brutale à la réalité puisque le RCT manque le Bouclier de Brennus et un doublé historique. Défaite 19-14 contre l'invité surprise, Castres, malgré un essai sur la sirène de Delon Armitage. 3/7 au pied seulement pour le N°10.

18 mai 2014 : Dans un communiqué publié sur le site internet du club, Wilko annonce que les finales de la HCup et du top 14 seront ses deux derniers matchs.

24 mai 2014 : Les Toulonnais retrouvent les Saracens en finale de la HCup. Un match à sens unique, remporté 23-6. Wilko est d'abord impliqué sur l'essai fantastique de Matt Giteau mais inscrit également 13 points dont 1 drop (100% de réussite).

31 mai 2014 : Comme l'an dernier la finale oppose le RCT au CO. Le « God Save the Queen » prévu initialement à la 10ème minute est oublié. Le Castrais Max Evans refroidit les varois qui redoutent un remake de l'an dernier. Mais c'est Rory Kockott qui craque tandis que Jonny Wilkinson réalise un 100% (4 pénalités et 1 drop). C'est Delon Armitage qui conclut le travail : le RCT est champion de France et offre le dernier titre manquant au palmarès de  son capitaine.