Les Bleus doivent soigner leurs bleus

Le Suncorp Stadium de Brisbane a fait office de scène de crime pour l'équipe de France. Les quelques 33 000 spectateurs ont pu apprécier au choix la démonstration australienne ou le naufrage collectif des Français (50-23).

Les Bleus doivent soigner leurs bleus
La France a sombré en Australie. Crédit photo: twitter.com
Australie
50 23
France

Ce premier test-match estival qui depuis 3 ans maintenant, était perdu par les Australiens, leur a permis cette fois-ci de faire le plein de confiance pour la suite. Après 8 ans d'absence sur le sol australien, le retour ne restera pas gravé dans les mémoires comme étant un bon souvenir. Après 24 ans de disette, c'est une nouvelle déculottée que ramène les Français (50-23).  

"On a pris une bonne leçon de rugby"

Une vingtaine de minutes, c'est la durée où l'équipe de France n'aura pas été en apnée sur la rencontre : « On a pris une bonne leçon de rugby » déclare le manager Philippe Saint-André en conférence de presse. Les mots sont faibles et les chiffres le prouvent...  

Un bon premier quart d'heure puis le néant. Le match a débuté depuis 5 minutes et Frédéric Michalak répond par un drop à la pénalité de Foley (3-3). La partie semble équilibrée mais plus pour longtemps. Pour voir la meilleure occasion française, il ne fallait pas arriver en retard. A la dixième minute, suite à une pénaltouche et une bonne combinaison entre Michalak, Fickou et Huget, les Bleus pénètrent dans les 22 mètres australiens mais l'occasion est stoppée par une mauvaise passe d'Huget. Dès lors débute le pilonnage de la défense bleue par les Aussies. Folau, Ashley-Cooper, Hooper puis Toomua passent tour à tour la ligne d'essai française. A la mi-temps, le score est déjà élevé et le score acquis 29-9. Le retour des vestiaires ne sonnera en rien la révolte puisque le festival australien va continuer. Les Bleus multiplient les phases de jeu mais en vain. Ils ne progressent pas, ils reculent même parfois. Les rares actions intéressantes sont avortées par des maladresses.

Michalak repousse l'échéance du cinquième essai australien mais l'ailier Cummins finit par aller à damne (36-9, 56'). Le coaching massif à l'heure de jeu ne changera en rien la physionnomie du match puisque les Wallabies continuent leur démonstration de force. Hier, l'arrière évoluant aux Waratahs Israel Folau a pu montrer tout son talent grâce à la "journée portes ouvertes" organisée par le XV tricolore. A dix minutes de la fin du calvaire, il attaque plein centre la ligne française et offre le cuir à Beale pour le sixième essai (43-9, 68'). Trois minutes plus tard, il s'intercale entre deux défenseurs, temporise puis passe à McCab pour le septième et dernier essai australien entre les perches (50-9, 71').  

Un réveil tardif

Un semblant de révolte côté français va venir adoucir la note. Parra (73') puis un effort collectif sur mêlée (80') permettent au XV de France d'inscrire deux essais. Le score est lourd, très lourd 50-23 et pourtant, les Wallabies n'ont pas été géniaux, juste réalistes. Rappelons que l'Australie n'a terminé qu'à la troisième place du dernier Four nations.

De tristes conclusions

La seule et unique satisfaction réside dans le nombre de touches gagnées (10/10). Mais à 15 mois du Mondial anglais, les statistiques ne mentent pas. Les Australiens ont franchi 10 fois (Folau par trois fois et Ashley-Cooper deux) et les Bleus ont loupé 19 placages... De telles lacunes défensives ne laissent rien présager de bon pour espérer faire un résultat à la prochaine Coupe du monde. Les problèmes relevés lors du dernier Tournoi des 6 Nations se sont confirmés. Dépassés par le rythme, les joueurs français ont subi (7 essais à 2). Ce genre de rencontre est une nouvelle fois l'occasion de s'apercevoir de l'écart séparant le Top 14 et le Super XV dans lequel la multiplication des temps de jeu est un fait habituel. Pourtant, comment se fait-il que les Anglais arrivent à tenir tête à l'ogre All Blacks (20-15, avec un essai inscrit à la 77') ? Tout le monde semble décrier les choix de PSA mais le problème semble être plus profond puisque d'année en année, notre équipe de France semble s'affaiblir. La formation des jeunes pourrait être l'origine de tous ces maux tout comme le quota de joueurs étrangers sur les feuilles de match en championnat.

Quoiqu'il en soit, le weekend prochain, le groupe France devrait réintégrer certains joueurs blessés comme Thierry Dusautoir. Sera-t-il possible de faire pire que ce premier test-match ? Ils ont une semaine pour montrer un tout autre visage à Melbourne.

AUSTRALIE:

7 essais: Folau (19'), Ashley-Cooper (24'), Hooper (33'), Toomua (39'), Cummins (56'), Beale (68'), McCabe (71'). 

6 transformations par Foley

1 pénalité par Foley (4')

FRANCE:

2 essais: Parra (71'), de pénalité (80')

2 transformations de Michalak 

2 pénalités de Michalak (27', 36')

1 drop de Michalak (5')

Le déroulement du match minute par minute:

http://www.vavel.com/fr/rugby/357585-live-australie-vs-france-en-direct.html