Finale du Super 15 : Crusaders - Waratahs, la logique respectée

Chaque année le Super 15 nous offre un spectacle haletant, et cette saison encore il a tenu toutes ses promesses. Et ce sont finalement les deux premières équipes de la saison régulière qui se retrouveront samedi en finale. D'un côté les Crusaders et de l'autre les Waratahs.

Finale du Super 15 : Crusaders - Waratahs, la logique respectée
Finale du Super 15 : Crusaders - Waratahs en remake/ @Tous drois réservés.

Ce samedi ce sont les Crusaders 2ème de la phase régulière et les Waratahs premier qui s'affronteront dans une finale à suspense qui sacrera le 4ème vainqueur de ce format du Super 15. Les Crusaders sept fois vainqueurs du Super rugby partent avec le statut de favoris, mais les Waratahs voudront conjurer le mauvais sort après deux défaites en finale... contre les partenaires de Dan Carter.

Les guerriers Crusaders

Samedi les joueurs de Todd Blackadder seront prêts pour la guerre, avec pour objectif un 8ème sacre dans le Super Rugby. Mais avant cette finale il a fallu passer par la case demie. En finissant meilleur deuxième dans la conférence Néo-Zélandaise ils ont, en effet, pu obtenir une qualification pour ces demies. Et ce sont les Sharks qui ont été les victimes d'une impressionnante équipe. Un peu émoussés après leur barrage, ils n'ont malheureusement pas réussi à faire front et se sont lourdement inclinés 38-6. Les Crusaders seront donc les légitimes favoris de cette finale avec une équipe extrêmement complète à tous les postes. Les avants Richie McCaw et Sam Whitelock champions du monde en 2011 avec la Nouvelle-Zélande tout comme les arrières Israel Dagg et Dan Carter sont à eux seuls l'image de cette équipe tonitruante. Cette complémentarité est une force indéniable qui leur permet chaque année d'être au sommet du Super rugby et de viser le titre.

Wyatt Crockett, Luke Romano et Dan Carter / crédit : fijione.tv

Des Waratahs déterminés

Les "Tahs" seront dans un esprit et dans la peau de l'outsider. Situation parfaite pour une équipe qui a toutes les qualités de s'imposer en finale de ce Super 15. Comme le prouve leur superbe première place dans la conférence Australienne, qui leur a permis de se qualifier directement pour les demi-finales où ils rencontraient les Brumbies. Ils ont plus de difficultés que les Crusaders pour se défaire de leurs adversaires qui se sont montrés accrocheurs mais qui ont du finalement s'incliner sur le score de 26-8. Cette équipe qui possède un fort collectif, peut compter également sur des individualités de premier choix comme Ashley-Cooper, Kurtley Beale ou encore Israel Folau qui seront présents pour emmener leur équipe au sommet du Super 15 version 2014. Les Waratahs auront plus que jamais une belle carte à jouer pour remporter leur premier titre dans le Super rugby.

La joie de israel Falau, Michael Hooper et Tolu Latu après ler qualification /crédit : superrugbytips.com

La revanche des Australiens

Les deux équipes ne disputeront pas samedi leur première finale. En effet les Crusaders ont déjà participé à neuf finales pour sept victoires, autrement dit ce sont des habitués des grands rendez-vous. Les Waratahs eux en seront à leur troisième finale, sans avoir jamais réussi à  l'emporter. Les deux précédentes s'étaient donc soldé par deux défaites contre les Crusaders justement. Les Australiens auront donc à coeur de prendre leur revanche et d'enfin conjurer le mauvais sort. Ce sont les Néo-Zélandais qui ont gagné leurs sept dernières confrontations mais les Waratahs joueront à domicile dans leur stade de Sydney après avoir fini mieux classé lors des conférences que leur adversaire.