Les Bleus peuvent faire mieux

Les Français n'ont pas réussi à battre les Irlandais, tenants du titre, à Dublin (18-11). Ils se sont réveillés trop tard pour espérer l'emporter.

Les Bleus peuvent faire mieux
Irlande
18 11
France

Après un match face aux Ecossais qui nous avait laissé sur notre faim, les Bleus n'ont pas encore rassuré ce soir face aux Irlandais.Trop fébriles en attaque, ils ont cependant su faire face à la pression irlandaise. Les Irlandais ont pu compter sur le jeu au pied infaillible de leur ouvreur Sexton.

Dès les premières minutes, les Français et les Irlandais mettent en place un jeu d’occupation. La défense française est en place face aux temps de jeu importants et éprouvants des Irlandais. On sent de part et d’autre de la fébrilité avec la multiplication de fautes ou de passes ratées, surtout côté français. A la 11ème minute l’Irlande obtient un avantage après une belle diagonale de Sexton mais le ballon est sauvé in extremis par Spedding qui est poussé en touche. La pénalité est réussie par Sexton qui ouvre donc le score pour l’Irlande (3-0). La France répond quelques minutes plus tard par le biais de Camille Lopez (3-3). Les fautes françaises offrent des occasions à Sexton de reprendre l’avantage. L’ouvreur du Racing-Metro ne rate pas son coup de pied 6-3). Les Français peuvent compter sur leur bonne défense pour contrer les Irlandais qui se font de plus en plus pressants. Les Bleus n’arrivent pas à avancer dans l’axe et concèdent de nombreuses pénalités. Après 29 minutes de jeu ils se rapprochent enfin de la ligne irlandaise sauf qu’ils commettent encore trop de fautes. Sexton peut alors prendre les points au pied (9-3). Lopez lui répond (9-6) mais l’ouvreur irlandais joue précisément au pied mettant la pression sur les Bleus. Les Irlandais récupèrent encore une pénalité (12-6).

Lors de cette première mi-temps, les Français ont commis trop de fautes tandis que les Irlandais essayaient de mettre en place leur jeu, bien aidés par leur ouvreur.

Au retour du vestiaire, les Irlandais recommencent à mettre la pression sur les Français. Les Bleus continuent néanmoins à bien défendre, à l’instar de Bastareaud. Les Irlandais sont dans leur temps fort et Madigan passe une nouvelle pénalité (15-6). Papé est alors coupable d’un mauvais geste qui lui coûte un carton jaune. La France souffre mais peut profiter du fait que les Irlandais n’arrivent pas à concrétiser par un essai. Les Bleus peuvent aussi compter sur leur mêlée dominatrice. Après Papé, c’est Best côté irlandais qui écope d’un carton jaune. Lopez rate la pénalité contrairement à Sexton (18-6). A la 66ème, 13 pénalités ont été sifflées contre les Bleus. Ils retrouvent néanmoins des couleurs en fin de match avec l’essai de Taofifenua après un beau travail d’Atonio (18-11). Cela ne suffira pas aux Bleus pour recoller au score.

Les Français n’ont pas vraiment rassuré sur ce match, surtout au niveau offensif. Il faudra faire mieux pour espérer battre les Gallois dans deux semaines au Stade de France.