La Nouvelle-Zélande s'impose, sans convaincre

Le choc de la Poule C entre la Nouvelle-Zélande et l'Argentine a livré son verdict ce dimanche. Dans un match compliqué, la Nouvelle-Zélande a souffert, mais s'est imposé 26 - 16.

La Nouvelle-Zélande s'impose, sans convaincre
Le haka des blacks dans l'enceinte du Wembley Stadium.
Nouvelle-Zélande
26 16
Argentine

Les champions du monde en titre ont fait leur entrée ce dimanche dans la compétition. Dans le célèbre Wembley Stadium, la Nouvelle-Zélande a souffert, mais s'est imposée 26 - 16, face à une belle équipe Argentine. 

Des All Blacks sous pression  

Présents dès l'entame, ce sont les argentins qui se montrent à leur avantage en première période. Malgré une domination des néo-zélandais, et des premiers points inscrits par Dan Carter sur pénalités, ce sont les argentins qui bénéficient des meilleures séquences de jeu. A la suite d'une belle action, Guido Petti permet aux argentins de marquer le premier essai du match (22e). Coupables de plusieurs fautes, les néo-zélandais finissent la première mi-temps en infériorité numérique. 

Un second acte maîtrisé par la Nouvelle-Zélande

En délicatesse lors de la première période, les All Blacks sont revenus des vestiaires avec de meilleures intentions. En infériorité numérique, les néo-zélandais profitent du retour de Conrad Smith, qui avait écopé d'un carton jaune en première période, pour revenir dans la partie. A quinze, les All Blacks posent des problèmes aux Pumas. Résultat, Aaron Smith en profite, pour inscrire son essai et permettre à la Nouvelle-Zélande de passer devant au score (57e). En manque de ressources, les argentins craquent à la 67e, avec un nouvel essai, signé Sam Cane.