Un RC Toulon brouillon

En ouverture de la poule 3, les équipes à domicile ont pris plus ou moins facilement l'ascendant sur leurs adversaires du jour.

Un RC Toulon brouillon
Source photo: Bertrand Langlois/ avec AFP

Poule 3

Leicester Tigers 25-18 Ulster

En première mi-temps, les Irlandais n'ont réussi à marquer que 3 points face aux Anglais de Leicester. Le score à la pause est sans appel pour les locaux. En moins de 15 minutes, les Tigers ont pris la mesure de leurs adversaires et leur infligeaient un sévère 19-0.

Durant ce premier acte, Leicester a perdu Manu Tuilagi sorti sur blessure à l'aine.

Toutefois, il ne faut jamais penser qu'un Irlandais est vaincu dès la mi-temps. La révolte est lancée par la star de l'Ulster, Tommy Bowe qui inscrit à la 55ème minute un essai qui relance son équipe. Imité par Van der Merwe à la 66ème et revoici les Irlandais revenu dans les limites du bonus défensif.

Les visiteurs n'ont pas démérité mais l'avance prise en première mi-temps par Leicester était trop importante. Ils ramènent tout de même un bon point de leur déplacement.

Leicester

3 essais par Williams (15'), Kitchener (28') et Burns (31')

2 transformations par Williams (16' et 32')

2 pénalités par Williams (44' et 62')

Ulster

2 essais par Bowe (55') et Van der Merwe (66')

1 transformation par Jackson (56')

2 pénalités par Jackson (8' et 48')

Toulon 28-18 Scarlets

Après-midi de gala ce dimanche au stade Félix Mayol, les doubles champions d'Europe entrent en piste pour décrocher un troisième titre d'affiler.

La victoire mit du temps à se dessiner mais elle fût au rendez-vous. A aucun moment, les Toulonnais ont semblé en danger.

Quelques coups d'éclat de la part des Scarlets sont venus "titillier" le champion en titre mais les protégés du président Boudjellal ont maîtrisé leur sujet.

Les spectateurs s'attendaient plus à un festival d'essais des Méditerranéens qu'à une telle résistance galloise.

Considérée comme l'équipe la plus faible du groupe, les Scarlets virent en tête à la demi-heure de jeu 10-8. Le troisième ligne Barclay répondant à l'essai précoce de Matt Giteau, de retour après avoir été laissé au repos le weekend dernier.

Avantage de courte durée puisque 3 minutes plus tard, l'opportuniste Maxime Mermoz inscrit le second essai suite à un tir contré dans les 22 mètres gallois.

Ce n'est qu'à dix minutes de la fin que la victoire toulonnaise est acquise. Le chaudron Mayol peut enfin souffler lorsque Steffon Armitage tombe dans l'en-but des Scarlets (71', 28-13).

Commence dès lors une course contre la montre pour décrocher le bonus offensif. Mais les nombreux "turn-over" font que le jeu des Toulonnais est bien trop brouillon pour scorer un quatrième essai.

Le dernier mot revient même aux Scarlets qui, sur un contre rondement mené s'en vont inscrire l'ultime essai par l'intermédiaire Kristian Phillips (80'). 

Cette victoire ne satisfait pas totalement le manager toulonnais, Bernard Laporte:

" Je ne suis pas vraiment satisfait car notre objectif était de gagner avec le point de bonus offensif. L'objctif n'a pas été rempli."

Nul doute que les Toulonnais vont travailler les lancements de jeu cette semaine à l'entraînement afin de gommer les imperfections en vue de ce weekend.

Toulon

3 essais par Giteau (17'), Mermoz (29'), Armitage (70')

2 transformations par Halfpenny (29', 71')

3 pénalités par Halfpenny (7', 40', 65')

Scarlets

2 essais par Barclay (27') et Phillips (80')

1 transformation par Priesland (29')

2 pénalités par Priestland (14' et 36')

Classement de la Poule 3

1. Toulon 4pts

2. Leicester 4pts

3. Ulster 1pt

4. Scarlets 0pt

Prochaine journée

Ulster - Toulon

Scarlets- Leicester