Toulouse refait surface

Dans le duel fratricide de cette poule 4, Toulouse a pris la mesure des Montpelliérains.

Toulouse refait surface
Toulouse refait surface. Source photo: Pascal Pavani/ Avec AFP

Poule 4

Glasgow Warriors 37-10 Bath

Bath se déplaçait en Ecosse avec une équipe remaniée, Glasgow ne s'est pas fait prier pour leur infliger une sévère défaite.

Les Warriors, relativement à l'aise à domicile, a parfaitment entamé sa campagne européenne.

Très vite, les locaux ont pris le score et menèrent aisément 23-10 à la pause.

Au retour des vestiaires, les choses n'allaient pas s'arranger pour les visiteurs puisque deux nouveaux essais écossais creusèrent l'écart pour porter le score à 37-10. Heureusement pour eux, Weir loupa la cible à plusieurs reprises.

Dans un match maîtrisé par Glasgow, le score sans appel de 37-0 est parfaitement justifié.

Glasgow Warriors

5 essais par Bennett (10', 70'), Maitland (28'), Seymour (36'), Matawalu (65')

3 transformations par Weir (11', 67', 71')

2 pénalités par Weir (17', 23')

Bath

1 essai par Joseph (12')

1 transformation par Ford (13')

1 pénalité par Ford (3')

Source photo: glasgowwarriors.org

Stade toulousain 30-23 Montpellier Hérault Rugby

Dans l'unique duel franco-français de cette Champions Cup, les Toulousains se sont imposés à Ernest-Wallon laissant le point de bonus défensif à leurs homologues montpelliérains.

Pourtant, les hommes de Fabien Galthié ont vite ouvert le score par la botte d'Iribaren dès la 7ème minute puis un essai de Nagusa à la demi-heure de jeu offrait 7 points d'avance aux Héraultais (3-10). 

Petit à petit, les Toulousains comblent leur retard grâce au pied de McAllister et un magnifique essai de Yoan Huget qui, sur cinquante mètres, dépose son vis-à-vis Viriviri. Les locaux virent en tête à la pause 13-10.

En infériorité numérique suite au carton jaune reçu par Iribaren (anti-jeu), le MHR inscrit tout de même un essai par l'intermédiaire d'Olivier qui s'échappe le long de la ligne de touche (50', 13-17). Avantage de très courte durée puisqu'à nouveau, Huget se moque de la défense ciste (53', 20-17).

C'est à un quart d'heure du terme que, suite à une très belle action orchestrée par Imanol Harinordoquy, Jean-Marc Doussain se joue des Montpelliérains et scelle le résultat (66', 27-20). Toutefois, Flood sort les visiteurs du bonus à la 79ème minute. Mais comme les équipes se rendent coup pour coup, sur l'ultime action, Benoît Paillaugue profite d'une pénalité pour remettre les siens dans les limites du bonus défensif, récompensant ainsi les efforts de son équipe 30-23.

Stade toulousain

3 essais par Huget (39', 53') et Doussain (66')

3 transformations par McAllister (40') et Flood (54', 67')

3 pénalités par McAllister (10', 37') et Flood (79')

Montpellier Hérault Rugby

2 essais par Nagusa (33') et Olivier (50')

2 transformations par Iribaren (34') et Selponi (51')

3 pénalités par Iribaren (7', 62') et Paillaugue (80')

Classement de la Poule 4

1. Glasgow Warriors 5pts

2. Stade toulousain 4pts

3. Montpellier 1pt

4. Bath 0pt

Prochaine journée

Bath - Stade toulousain

Montpellier - Glasgow Warriors