Le Racing taille patron

Le Racing Métro réussi une parfaite entame de Champions Cup puisqu'ils ont battu le grand favori de la poule: les Saints.

Le Racing taille patron
Le Racing taille patron. Source photo: AFP

Poule 5

Racing Métro 92  20-11  Northampton Saints

Invité de prestige pour les Franciliens puisque ce samedi, ils accueillaient le leader incontesté de l'Aviva premiership: les Saints de Northampton.

Six victoires en autant de rencontres en championnat pour des Britanniques sûrs de leur force et impatients de défier le Racing sur leur terrain. Pas de quoi terroriser les locaux qui n'attendaient qu'une seule chose: faire enfin le scalp des favoris de la poule.

Yves-du-Manoir n'a pas mis très longtemps à s'enflammer puisque dès la 5ème minute, le trois-quart centre Dumoulin enfonce la défense anglaise et inscrit le premier essai de la rencontre. Les hostilités sont lancées 7-0.

Au fil des minutes, les Saints accentue leur pression sur le pack francilien. Trop souvent pénalisé, ce dernier ne s'avoue jamais vaincu. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 10-3 pour les locaux.

La seconde mi-temps est synonyme de guerre des tranchées. Toutefois, les Racingmen ne rompent pas.

A deux reprises, le Racing se retrouve en infériorité numérique et ce n'est qu'à la 76ème minute que les Ciel et Blanc laissent échapper Dowson derrière la ligne d'essai (13-11).

Tout le stade retient son souffle puis explose de joie lorsque Marc Andreu, opportuniste, contre un ballon dans les 22 mètres anglais et file à l'essai qui clôt le score privant ainsi les Saints du bonus défensif.

Les joueurs Ciel et Blanc tiennent leur premier exploit.

Racing Métro 92

2 essais par Dumoulin (5') et Andreu (79')

2 transformations par Sexton (6') et Goosen (80')

2 pénalités par Sexton (37', 68')

Northampton Saints

1 essai par Dowson (76')

2 pénalités par Myler (30', 43')

Ospreys 42-7 Benetton Trévise

Le parcours des deux équipes en championnat Pro 12 étant totalement antagoniste, il était difficile d'imaginer autre chose qu'une victoire galloise.

Les Ospreys se devaient de gagner avec la manière face à l'équipe la plus faible de la poule.

Objectif atteint dès la mi-temps avec un score sans appel de 23-0 puis 42-7 à la fin du temps réglementaire. Pas moins de 5 essais ont été inscrits par les anglo-saxons. C'est Carlisle qui permet à son équipe de ne pas être fanny.

Suite à cette entrée en matière relativement simple, les coéquipiers d'Evans débutent réellement les choses sérieuses le weekend prochain puisqu'ils se déplacent chez des Saints blessés dans leur orgueil...

Neath Swansea Ospreys

5 essais par Hassler (21'), Webb (33'), Evans (46', 62'), Baker (53')

4 transformations par Biggar (22', 34', 47', 54')

3 pénalités par iggar (5', 8', 13')

Benetton Trévise

1 essai par Carlisle (77')

1 transformation par Nitoglia (78')

© Huw Evans Agency

Classement de la Poule 5

1. Neath Swansea Ospreys 5pts

2. Racing Métro 92 4pts

3. Northampton Saints 0pt

4. Benetton Trévise 0pt

Prochaine journée

Northampton Saints - Neath Swansea Ospreys

Benetton Trévise - Racing Métro 92